Accueil Sports Football

Le football rentrera-t-il à la maison?

Les supporters britanniques usent et abusent de la formule « It’s coming home », d’après une chanson des Lightning Seeds pour le championnat d’Europe 1996. Mais à l’époque, l’Allemagne élimina l’Angleterre en demi-finale…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’inconvénient, pour les journalistes anglais chargés de couvrir l’Euro, c’est que les supporters des Trois Lions n’ont qu’une phrase en bouche : « It’s coming home ! It’s coming home ! » Quels que soient l’âge, le sexe, l’orientation politique, c’est toujours la même chose : « it’s coming home, it’s coming home ». Mais si la formule est un peu rébarbative, elle fait toujours son petit effet dans la langue de Shakespeare et tout le monde s’en contente. En revanche, pour les journalistes étrangers, la tâche est d’autant plus ardue que cette expression sans saveur mais qui sonne bien devient particulièrement moche à la traduction : ça revient à la maison… ça rentre à la maison…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs