Le géant allemand BASF relève ses prévisions

Selon des résultats provisoires, le chiffre d'affaires de BASF au deuxième trimestre a augmenté de 55,8% par rapport à la même période en 2020, à 19,75 milliards d'euros. Un résultat poussé par des prix et volumes élevés. L'entreprise dépasse ainsi les prévisions des analystes, qui tablaient sur un chiffre d'affaires de 17,16 milliards d'euros.

Le bénéfice d'exploitation (ebit) devrait atteindre 2,23 milliards d'euros au deuxième trimestre, soit bien plus que les 59 millions d'euros du deuxième trimestre l'an dernier mais la comparaison est faussée par la crise sanitaire du coronavirus. Les analyses avaient prévu un résultat opérationnel de 1,93 milliard d'euros.

BASF a dès lors relevé ses prévisions vendredi alors que les perspectives de vente de produits et matériaux chimiques s'améliorent. L'entreprise vise désormais un chiffre d'affaires allant de 74 à 77 milliards d'euros, au lieu de 68 à 71 milliards. La prévision du bénéfice d'exploitation est remontée à 5 à 5,8 milliards, au lieu de 7 à 7,5 milliards d'euros.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous