Accueil Monde Proche-Orient

ONU: l’aide transfrontalière à la Syrie renouvelée pour 6 mois

La Russie est parvenue à imposer ses termes aux Occidentaux, qui espéraient l’ouverture de 2, voire 3, points de passage à destination des 2,7 millions de réfugiés de la zone assiégée d’Idlib en Syrie, pour un an. Il n’y en aura qu’un, pour seulement 6 mois.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

D’intenses tractations se déroulaient à New York vendredi, au siège des Nations Unies, pour le prolongement de l’aide humanitaire en Syrie. Ce samedi expire en effet le mandat délivré par le Conseil de sécurité pour l’acheminement de l’aide à 3 à 4 millions de réfugiés dans une enclave rebelle englobant la ville d’Idlib (nord-ouest), par le biais d’un seul et unique point de passage sur la frontière turque, Bab al-Hawa.

A l’unanimité, l’organe exécutif de l’ONU a approuvé le renouvellement de l’aide transfrontalière via Bab al-Hawa, pour 6 mois. Le 10 janvier 2022, les quinze délégations (5 permanentes et 10 non-permanentes) se réuniront pour renouveler ce mandat de 6 mois, et pour la même durée. Au préalable, le secrétaire-général Antonio Guterres devra avoir présenté ses conclusions relatives au blocage de l’aide humanitaire en première ligne, sur requête de la délégation russe.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lombard Fernande, samedi 10 juillet 2021, 19:14

    avec 3 points de passage pour l'aide dite humanitaire, il devenait impossible de perturber l'approvisionnement en armes et munitions de Daesh...

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs