Accueil Belgique

Meryame Kitir: «Les dons de vaccins ne sont évidemment pas suffisants»

La ministre à la Coopération au développement rappelle que les dons de doses sont une solution à court terme. Et défend son travail pour éviter un nouvel échec lors des prochaines pandémies.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

La Belgique est loin d’être un mauvais élève de la solidarité internationale. Mais le niveau de la classe n’est guère réjouissant. Un constat reconnu par la ministre à la Coopération au développement, Meryame Kitir (Vooruit). Mais elle insiste sur les solutions structurelles recherchées.

La Belgique a décidé fin mai de donner ses surplus de vaccins. Pourquoi n’avoir rien fait durant les cinq premiers mois de l’année ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs