Accueil Belgique Politique

Démission de Ihsane Haouach, potentiels liens avec les Frères musulmans: six semaines d’attaques et de polémiques

Six semaines après une nomination et une interview contestées, la commissaire du gouvernement à l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes a démissionné, dénonçant des attaques personnelles. Des informations sur de potentiels liens avec les Frères musulmans sont en possession du gouvernement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

Au cœur d’une polémique depuis une semaine, après une interview au Soir la commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité entre les femmes et les hommes, Ihsane Haouach, a annoncé ce vendredi soir sa démission. Une décision justifiée pour se « préserver du cyberharcèlement », dans un contexte d’“attaques personnelles incessantes ».

Récit de six semaines de controverses et de débats autour de sa personne et de sa fonction, y compris au sein de la majorité gouvernementale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

167 Commentaires

  • Posté par Haegelsteen Philippe, dimanche 11 juillet 2021, 20:18

    Nous marchons sur la tête. Premièrement nommer une femme musulmane qui revendique le droit de porter le voile dans l'administration à l'institut pour l'égalité des femmes et des hommes et qui plus est à des sympathies pour les Frères Musulmans est déjà une injure à beaucoup de femmes qui luttent pour leur émancipation dans beaucoup de pays musulmans. Deuxièmement nous nous sentons l'obligation de trouver des références philosophiques pour justifier sa position. Ne serait ce pas à Mmes Haouach et Schlitz de nous présenter des arguments philosophiques solides pour justifier leurs choix ? Pourquoi devons nous systématiquement culpabiliser quand nous sommes en droit de dire non. Petit rappel et comparaison n'est pas raison, au début de la montée du nazisme, un certain nombre de personnes, des politiques, des penseurs, des philosophes, etc., pour autant qu'il n'aient pas eu connaissance de Mein Kampf, pensait que c'était un choix légitime qui nous permettait une alternative entre le capitalisme américains et le communisme soviétique... Le Mein Kampf des islamistes nous le connaissons tous, sans exception. Il n'y a donc aucune excuses. Notre notion de démocratie, ils ne la respectent absolument pas mais ils l'utilisent contre nous et nous tombons dans le panneau.

  • Posté par collin liliane, dimanche 11 juillet 2021, 22:48

    Belle lucidité, qu'on souhaiterait à plus de politiques et notamment à ceux d'Ecolo.

  • Posté par Robin Stéphane, dimanche 11 juillet 2021, 15:23

    COURTE FICTION // EUX : "Tu sais je crois, que tu devrais démissionner. La situation est intenable pour nous. C'est devenu impossible, on a déjà perdu trop de plumes." ELLE : "Mais, c'est fou ça. On le savait que ce serait difficile. Et maintenant, vous me lâchez ?" EUX : "On n'avait pas prévu un tel tollé. Avant ça passait après quelques jours. Mais ici..." ELLE : "Bon d'accord, et je fais quoi après avoir démissionné ?" EUX : "Ecoute on verra, mais on ne te laissera pas tomber deux fois. Tu reviendras plus tard. En attendant, il y a d'autres postes possibles : des centres d'études, par exemple. On pourrait aussi soutenir tes projets..." ELLE : "Si vous les soutenez aussi bien que vous m'avez soutenue, mes projets, je pourrai bientôt m'asseoir dessus !" EUX : "Fais-nous confiance, on sait de quoi on parle. De la politique on en fait depuis des lustres. Tu veux des exemples des personnes sorties par la porte et qui sont rentrées par la fenêtre ?" ELLE : "OK. De toute façon, je n'ai pas le choix, je crois." EUX : "Tu as toujours le choix. Mais tu es intelligente, non ? Et pragmatique." [Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est évidemment purement fortuite]

  • Posté par Steemans Philippe, dimanche 11 juillet 2021, 15:40

    Pas mal!

  • Posté par Julien Collin, dimanche 11 juillet 2021, 12:35

    La gauche a complètement renié son héritage anticlérical. Les bouffeurs de curés d'hier sont aujourd'hui devenus les idiots utiles de l'islamisation de notre société.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs