Ashleigh Barty au septième ciel après son triomphe à Wimbledon: «Cela surpasse tout ce que je pouvais imaginer»

Ashleigh Barty au septième ciel après son triomphe à Wimbledon: «Cela surpasse tout ce que je pouvais imaginer»
Reuters

L’Australie attendait ça depuis 1980 et le sacre d’Evonne Goolagong. Samedi sur le gazon de Wimbledon, Ashleigh Barty a imité son idole et réalisé son rêve en remportant les Internationaux de Grande-Bretagne, son 2e sacre du Grand Chelem après Roland-Garros 2019, grâce à une victoire en trois sets contre la Tchèque Karoline Pliskova.

«C’est tout simplement incroyable, j’en ai rêvé depuis longtemps. Cela surpasse tout ce que je pouvais imaginer. Faire aussi bien qu’Evonne Goolagong signifie énormément pour moi», a dit la N.1 mondiale avant de fondre en larmes sur le Centre Court. «Au début du 3e set, je me suis dit qu’il fallait continuer à me battre. Je savais que je devais être à mon meilleur niveau pour battre Karolina.»

L’Australienne, N.1 mondiale depuis juin 2019, est devenue la quatrième joueuse de l’histoire à remporter le trophée Venus Rosewater après avoir triomphé chez les juniores. Lauréate en 2011 chez les jeunes, elle a égalé les performances d’Ann Jones, Martina Hingis et Amélie Mauresmo.

Pliskova, finaliste de l’US Open en 2016, est donc passée une nouvelle fois à côté de son premier titre majeur. «J’ai apprécié chaque instant de la quinzaine», a-t-elle dit submergée par l’émotion. «D’habitude, je ne pleure jamais», a-t-elle rigolé ensuite. «’Ash’ a disputé un match incroyable. J’ai tenté de lui compliquer les choses dans le 2e set mais elle a vraiment très bien joué, félicitations à elle.»

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @AFP

    Par Bernard Delattre

    Jeux olympiques

    Novak Djokovic, star des Jeux olympiques, pas du Japon

  • TENNIS-OLY-2020-2021-TOKYO

    Par Eric Clovio, envoyé spécial à Tokyo

    Jeux olympiques

    A Tokyo, le tennis belge est porté disparu…

  • OLYMPICS-2020-TEN_W-SINGLES-8FNL

    Par Yves Simon

    Jeux olympiques

    Naomi Osaka, la flamme s’est éteinte

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous