Accueil Monde Europe

Coronavirus: plus de 10.000 cas en 24 heures aux Pays-Bas, un taux de reproduction de 2,5

La barre des 10.000 nouveaux cas a été dépassée pour la première fois depuis Noël.

Temps de lecture: 2 min

Le gouvernement démissionnaire néerlandais a décidé de mesures qui ont pris effet dès samedi matin afin de contenir la propagation rapide du coronavirus parmi les jeunes notamment.

Jusqu’au 13 août, les cafés seront ainsi tenus de garder portes closes entre minuit et 06h00 du matin tandis que les discothèques et les nightclubs fermeront complètement, ont annoncé le Premier ministre Mark Rutte et le ministre de la Santé Hugo de Jonge lors d’une conférence de presse vendredi soir.

Les repas doivent désormais se prendre assis dans les restaurants et avec 1,5 mètre de distance. Les spectacles en live et les retransmissions de compétitions sportives sur écrans géants sont interdites. Une place assise à 1,5 mètre de distance est également de mise pour le public lors d’événements culturels ou des compétitions sportives professionnelles. De même, les événements s’étalant sur plusieurs jours seront interdits jusqu’au 14 août au moins.

Mark Rutte a par ailleurs balayé les critiques selon lesquelles le gouvernement néerlandais aurait relâché les rênes trop rapidement. «C’était logique de prendre cette décision. Nous tenions déjà compte d’une augmentation des infections. Mais cela semble maintenant aller plus vite que ne le prédisaient les modèles à l’époque», a-t-il souligné.

Une opinion partagée par son ministre de la Santé, Hugo De Jonge, pour qui la décision d’abandonner la plupart des mesures contre le coronavirus fin juin était «logique et responsable» à l’époque.

La barre des 10.000 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures a été dépassée aux Pays-Bas. Une première depuis Noël dernier. La hausse est extrêmement importante et n’avait jamais été constatée auparavant aux Pays-Bas. Le taux de reproduction est de 2,5, ce qui signifie que chaque personne contaminée en contamine plus de deux.

La courbe des décès ne montre pas de changement pour l’instant.

 

À lire aussi Voyages : le mode d’emploi pour les Belges qui se rendent au Portugal ou en Espagne malgré la zone rouge

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Van Obberghen Paul, dimanche 11 juillet 2021, 13:41

    Ça nous pend au nez. Evidemment qu'on a réouvert trop vite et trop tôt. Maintenant, tout le monde pense que la pandémie est finie. La preuve qu'il n'en est rien. Le pire, c'est que tout le monde est au courant des dangers du variant Delta depuis des semaines. C'est vraiment pas une surprise. Quand les politiques se laissent aller à craindre l'impopularité, ça se paie cash. On va droit vers un nouveau confinement. Comme d'hab', on agit quand il est déjà trop tard.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, lundi 12 juillet 2021, 12:49

    <pour des mutations plus résistantes aux vaccins actuels>. Je me permets de corriger pour vous, Mr. Rabozée. Sinon, entièrement d'accord avec vous.

  • Posté par Rabozee Michel, dimanche 11 juillet 2021, 14:16

    Disons qu'ils ont beaucoup trop compté sur la responsabilisation de la population, qui a conclu "on ouvre, donc, plus de virus, on s'éclate un max", tout en oubliant le "gardez quand même les gestes barrières là où il y a la foule"... Alors que si ceux qui n'étaient pas encore vaccinés s'étaient comportés un peu plus prudemment, variant delta ou pas, ça aurait tenu jusqu'à ce que la proportion de vaccinés soit suffisante. Le grand danger, c'est que la circulation du virus qu'ils ont provoqué désormais ne soit un terrain fertile pour des mutations plus résistantes aux virus actuels (car n'en déplaise aux antivax, aux covidiots etc., c'est la propagation forte qui crée les variants lors des "erreurs" de copie du virus lors de sa réplication.

Aussi en Europe

Une péniche en panne bloque le Rhin

Avec un niveau sous le seuil critique de 40 centimètres depuis la semaine dernière, la navigation fluviale est de plus en plus compliquée en raison de la sécheresse des dernières semaines.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une