Accueil Société

«Fit for 55»: l’Europe enclenche le grand braquet climatique

Pour parvenir à réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55 % en 2030 par rapport à 1990, comme elle s’y est engagée, l’Europe doit muscler ses efforts. Mercredi, la Commission présente un volumineux paquet de réformes et propositions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Fit-for-55 ». L’insondable jargon européen a encore frappé. Cette fois, cependant, il y a fort à parier que le terme reste (pour un moment) dans l’Histoire. Il désigne un paquet de douze propositions que la Commission européenne rendra public ce mercredi 14 juillet. L’objectif de ces mesures est de permettre à l’Union européenne d’atteindre l’objectif climatique qu’elle s’est fixé pour 2030 : réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55 % par rapport à 1990.

Cet objectif nécessite des actions dans tous les domaines de l’économie et de la société. C’est pourquoi le paquet « fit for 55 » est très large, attestant du caractère transversal de la lutte contre le changement climatique. Il porte sur les voitures et les avions, mais aussi sur les forêts, le commerce international, le transport maritime, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, les bâtiments, les carburants « verts »…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par De Blomme Dimitri, lundi 12 juillet 2021, 12:00

    J'ai juste l'impression que l'on recule l'objectif de plus en plus loin. Les efforts, c'est maintenant que l'on peut les faire, moins rouler, moins voyager, prendre son vélo, consommer local, recycler, ... Mais ce n'est pas bon pour toutes les grosses multinationales soutenues par l'union européenne.

  • Posté par Baeyens Remi, lundi 12 juillet 2021, 11:27

    C'est l'illustration concrète et inéluctable de la loi de l'entropie qui elle ne cesse de croître. Nous créons un 'trou' d'entropie en Europe pour générer des montagnes d'entropie ailleurs.

  • Posté par Lambert Paul, lundi 12 juillet 2021, 10:42

    Moi je voudrais avoir le droit à une mort simple et rapide , quand je le décide, comme cela je ne polluerai plus , c'est quand même simple , et pas envie de vivre dans un monde aseptisé

  • Posté par Ask Just, lundi 12 juillet 2021, 8:06

    Les mêmes ci-dessous qui se plaignent de l’islamisme rampant en Europe, sont les mêmes qui défendent bec et ongles notre dépendance énergétique aux émirats du golfe qui promeuvent cet islamisme. Ne voient-ils pas que la transition énergétique est le seul moyen d’assurer la survie de l’Europe à l’horizon de quelques décennies ? L’énergie a toujours été un des principaux nerfs de la guerre

  • Posté par Dubois Frédéric, lundi 12 juillet 2021, 6:53

    Cette obsession du zéro carbone annonce une catastrophe sociale. Par ailleurs, les véhicules électriques émettent de la pollution ailleurs. D'autre part, on fait fi des énormes progrès techniques des moteurs thermiques. Il est interdit d'interdire!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs