Accueil Monde France

Coronavirus: ce que devrait évoquer Emmanuel Macron

La progression du variant delta en France pourrait pousser à prendre de nouvelles mesures.

Temps de lecture: 1 min

Emmanuel Macron s’adresse aux Français lundi soir pour présenter des mesures contre le variant delta du covid, dont la progression contrarie la relance et les « jours heureux » du déconfinement.

Le chef de l’Etat « parlera de la situation sanitaire et de son évolution » et « de l’importance de la vaccination », selon son entourage, alors que le Conseil scientifique pousse à la rendre obligatoire pour certaines professions, dont les soignants.

Il évoquera aussi « la bonne santé de l’économie française et l’importance de la relance ». L’objectif premier de son intervention était de définir le cap pour les dix derniers mois du quinquennat, en particulier sur les réformes comme celle des retraites.

Mais il devrait surtout détailler les mesures validées en Conseil de défense, prévu ce lundi matin, sur une éventuelle obligation vaccinale pour les soignants ou une extension du pass sanitaire.

Le gouvernement planche sur un projet de loi reprenant les nouvelles mesures, qui pourrait être adopté avant la fin juillet.

A lire également

Voici les symptômes du variant delta

Vacances en France: n’oubliez pas l’éco-vignette, obligatoire dans certaines zones pour tous les véhicules belges

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Miguel Roch, lundi 12 juillet 2021, 14:07

    Que du personnel d 'institutions de soins non vacciné puisse entrer en contact avec des patients (vulnérables, par définition) et leur transmettre une maladie grave et potentiellement mortelle n'est pas normal. Les hôpitaux doivent tout mettre en place pour prévenir des contaminations au sein de leur établissement, qu'il s'agisse de bactéries dangereuses, la grippe saisonnière, des hépatites ou le coronavirus chinois. Il en va de même dans les EHPAD, où les résidents, même vaccinés, sont vulnérables de par leur âge avancé et leur état de santé. Qu'un grand-père, qui aurait encore pu vivre 3 ou 4 années, meure de la covid parce qu'une aide soignante non-vaccinée l'a contaminé est tout simplement inacceptable!

  • Posté par Cantigneaux Marie-Jeanne, lundi 12 juillet 2021, 19:19

    Le grand-père était il vacciné? Ne vous imaginez pas que la vaccination des seuls soignants va tout résoudre. Nul n'est dispensé de se protéger en se vaccinant.

  • Posté par Dedecker Nicolas, lundi 12 juillet 2021, 14:36

    @ Miguel Le personnel soignant (dont les médecins) savent depuis des décennies comment se protéger et protéger les autres des infections respiratoires, masques, lavage des mains, distances, etc… De plus un grand nombre d’entre eux a déjà eu le covid et sont donc immunisés. Ils n’ont jamais eu besoin d’un vaccin pour cela. Après ils font comme ils veulent mais leur choix devrait être respecté. C’est la base des droits humains que beaucoup ici semblent oublier.

  • Posté par Dedecker Nicolas, lundi 12 juillet 2021, 12:16

    Macron va juste entériner un peu plus la dictature sanitaire, sous les applaudissements des moutons paralysés par leur peur irrationnelle. C’est parti comme en 40… dans le silence assourdissant des pantoufles.

  • Posté par massacry olivier, lundi 12 juillet 2021, 17:23

    Comme c'est étonnant de vous retrouver ici avec encore une petite comparaison historique bien pertinente.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une