Accueil Économie Consommation

Le service bancaire de base, un droit complexe à exercer pour les demandeurs d’asile

En Europe, toute personne qui réside légalement dans un pays membre a droit à un compte en banque. En Belgique, celles qui ne disposent pas d’un titre de séjour définitif doivent souvent mener un parcours du combattant pour l’obtenir.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

On est moins dans les agences, il y a moins d’agences et on a toujours des objectifs à atteindre. On doit faire un certain nombre de crédits, vendre des produits qui rapportent à la banque. Alors ces clients-là, qui ne parlent généralement pas la même langue que nous, qui ont des dossiers compliqués, ce sont “des mangeurs de temps”  ». Ce témoignage émane d’un employé d’une agence statutaire de la première banque du pays, BNP Paribas Fortis. Il affirme avoir reçu des consignes claires visant à limiter un maximum l’ouverture de comptes de base, surtout pour des demandeurs d’asile.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 14 juillet 2021, 15:33

    Merci à tous ceux qui ont instauré la dictature des banques !!! Bénéfices de Fortis en 2019 : 8.170.000.000 € !! Sans commentaires !!! Mais, hélas, il est impossible de vivre sans banque, encore une fois merci à eux !!!

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, mardi 13 juillet 2021, 18:42

    C'est une des raisons pour laquelle j'ai quitté bpost.

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs