Accueil Monde France

Obligatoire pour les soignants, pass sanitaire élargi: Macron annonce des mesures pour imposer la vaccination en France

Le président français laisse au personnel des lieux de santé jusqu'au 15 septembre pour se faire vacciner. Le pass sanitaire sera étendu en France et les tests deviendront payants. Des mesures qui ont pour but de doper la vaccination.

Temps de lecture: 2 min

Emmanuel Macron a mis lundi les non-vaccinés sous pression, en imposant le pass sanitaire à l’entrée dans la plupart des lieux publics et en rendant la vaccination obligatoire pour les soignants et ceux au contact des personnes fragiles.

La vaccination à tout prix: plus que jamais le chef de l’Etat en fait «l’atout maître» pour faire face à «la reprise forte de l’épidémie qui touche tous les territoires» avec le variant Delta. Car «plus nous vaccinerons, moins nous laisserons d’espace au virus» et «c’est donc une nouvelle course de vitesse qui est engagée», a déclaré Emmanuel Macron, s’exprimant non pas à l’Elysée, mais au Grand Palais éphémère, au pied de la Tour Eiffel. Il a ainsi annoncé plusieurs mesures qui vont compliquer la vie des personnes pas encore vaccinées.

L’outil privilégié est le pass sanitaire, dont l’usage sera progressivement étendu dans les prochaines semaines. A partir du 21 juillet, il sera nécessaire pour pénétrer dans des «lieux de loisirs et de culture» comme les cinémas. Début août, le pass sanitaire deviendra obligatoire pour entrer dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux, mais aussi les avions, les trains ou les cars de longs trajets, ainsi que pour les établissements médicaux. Ce pass est déjà en vigueur pour les lieux accueillant plus de 1.000 personnes, notamment les stades, et les discothèques recevant plus de 50 personnes.

Puis, à l’automne, les tests PCR «de confort» seront payants, sauf prescription médicale, alors qu’ils sont actuellement gratuits, a annoncé Emmanuel Macron lors de cette 8e allocution télévisée depuis le début de la crise.

Comme l’ont réclamé de nombreux experts et responsables politiques, la vaccination deviendra obligatoire pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, cliniques, Ehpad et maisons de retraite, ainsi que pour les professionnels et bénévoles auprès des personnes âgées, y compris à domicile. Les personnes concernées «auront jusqu’au 15 septembre pour se faire vacciner» et après cette date seront mis en oeuvre «des contrôles et des sanctions», a prévenu Emmanuel Macron.

Le chef de l’Etat a également annoncé que «des campagnes de vaccination» seraient organisées «dès la rentrée» pour les collégiens, lycéens et étudiants.

Par ailleurs, une campagne de rappel des personnes vaccinées les premières, en janvier et février, démarrera également à partir de «début septembre».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

53 Commentaires

  • Posté par RC Peeters, lundi 12 juillet 2021, 22:55

    Le président a changé d’avis quant à son allocution du 24 novembre ou il déclarait que la vaccination ne serait pas obligatoire. En imposant la vaccination pour certains groupes et en imposant le pass sanitaire pour voyager ou aller faire ses courses, il consacre cette rupture, divisant les français. De plus il omet de respecter le consentement libre et éclairé ainsi que le droit fondamental des français à la santé. En omettant de parler des traitements précoces (ivermectine, hydroxychloroquine, azithromycine) tels qu’utilisés en Inde avec succès, ainsi que du fait que les autorisations conditionnelles de ces thérapies géniques, l’information délivrée aux Français et donc biaisée entrainant ainsi l’impossibilité à ces derniers de se former un avis libre et éclairé.

  • Posté par massacry olivier, mardi 13 juillet 2021, 0:12

    Et hops le croisé de mauvaise foi Peeters, le fonctionnaire des fakes news, l'obsedé des plan Q-anon, tente une dernière bravoure. Au fait l'Inde a stoppé l'utilisation de l'ivermectine en constatant son inefficacité. Au vu de vous sources sérieuses, <un avis libre et éclairé> sonne quelque peu creux.

  • Posté par Coppens Jean-pierre , lundi 12 juillet 2021, 23:48

    Même votre idole, le Professeur Didier Raoult, s’est prononcé pour la vaccination obligatoire du personnel soignant.

  • Posté par Rabozee Michel, lundi 12 juillet 2021, 23:04

    Rassurez-moi, les QAnon vous paient au moins pour copier-coller toujours les mêmes absurdités tirées de sites complotistes qui passent leur temps à manipuler les données à leur sauce pour leur faire dire l'inverse de leur sens initial ? A continuer d'utiliser des articles de début 2020, alors qu'on est mi-2021 et que les connaissances et la situation a évolué ?

  • Posté par stevens michel, lundi 12 juillet 2021, 22:30

    Tout à fait d'accord en ce qui concerne la vaccination obligatoire du monde médical en général. En espérant que notre gouvernement s'inspire de cet état de chose , car il va un peu trop vite dans les mesures de relâchement.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs