Accueil Société

Coronavirus: le nombre de contaminations en hausse de 83%

Entre le 6 et le 12 juillet, il y a eu en moyenne 17,4 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une hausse de 16 % par rapport à la période de référence précédente.

Temps de lecture: 1 min

Entre le 3 juillet et le 9 juillet, 934 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 83 % par rapport à la semaine précédente, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour mardi matin.

Sur la même période, 1,9 personne décédée par jour en moyenne des suites du virus (-41 %), portant le bilan à 25.205 morts depuis le début de la pandémie en Belgique. Près de 59.800 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 1,7 %.

Entre le 6 et le 12 juillet, il y a eu en moyenne 17,4 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une hausse de 16 % par rapport à la période de référence précédente. Au total, 234 personnes sont encore hospitalisées en raison du covid, dont 89 patients traités en soins intensifs.

Le taux de reproduction du virus est quant à lui de 1,02. Lorsqu’il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à s’accélérer. L’incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 88 sur 14 jours.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par KOULOS Kosta, mardi 13 juillet 2021, 10:23

    Ces données démontrent que les mesures aberrantes et criminelles, prisent par décret (imposer à compter du 10 juillet 2020) ne servent à rien, portent atteinte à la vie et à la santé d'autrui, voir et comparez les données statistiques SCIENSANO du 3 au 9/7/2020 à celles de ce jour. Actuellement il y a, 5,28 x plus de tests, 10 x plus de cas, 1,62 x plus d'admissions et 1 décès en moins par rapport à l'année passée. Cependant, actuellement, il y a 4 fois plus de patients sous respirateur, 2,6 fois en soins intensifs, 1,5 fois en plus de malades covid-19 dans les hôpitaux belges et plus de jeunes personnes qui meurt malgré les vaccins et ces soi-disant protections (du 3 au 9/07/2021, il y a eu, 418.728 Tests (5,58x 79.218 tests du 3 au 9/07/2020) – 6.538 Cas (il y avait 654 cas du 3 au 9/07/2020) – 123 admissions (76 adm. du 3 au 9/07/2020) – 154 sorties (112 sorties du 3 au 9/07/2020) – 13 décès (14 décès du 3 au 9/07/2020), 4 (6) 85+, 2 (4) 75-84 , 4 (3) 65-74 , 3 (1) 45-64, données SCIENSANO du 13/07/2021

  • Posté par massacry olivier, mercredi 14 juillet 2021, 12:11

    Mr Koulous ou le renversement de la preuve. Pour lui donc ce sont les mesures prises, que ce soient celles de distanciations sociales ou la vaccination, qui engendrent donc la recrudescence de cette épidémie, et ce selon un logique identiques dont ceux qui ont sont pourvus ont du mal à saisir le sens...Ils oublient d'informer que la première vague, accompagnée de mesures on ne peut dire légères prit fin officiellement le 22/06. Logiquement à l'en croire, on aurait du avoir un pic de décès suite aux mesures prises, mais heureusement ce fut l'inverse. Que début juillet s'il y a eu un relâchement, certaines mesures étaient toujours conseillées, le nombre de contacts limités à 15. Puis les contaminations reprirent, sans doute l'effet du hasard, le virus se propageant par les voies du Saint-Esprit ou du Wifi, et non par contacts. Fin juillet, les contacts étaient de nouveau limité à 5, le masque obligatoire dans les lieux publics. Mais hélas l'été etant une période de relâchement il y eu quelques relâchement, le virus muta, devient plus virulent, résultat fin aout la seconde vague s'ammorça...Il oublie toujours de mentionner le fait pourtant simple à comprendre que c'est le virus qui affectent la vie des personnes, et non les mesures. Si aujourd'hui cette population rajeunit c'est à mettre en parallèle avec l'ordre décroissant selon l'âge des personnes vaccinées. En bref sa dernière phrase conclut bien en l'éfficacité des vaccins. Sera-t-il à même de le reconnaitre?

  • Posté par KOULOS Kosta, mercredi 14 juillet 2021, 8:36

    MAESEN Jean-Luc, les chiffres révèlent la réalité, avant le 10 juillet 2020, il n'y avait pas de mesures obligatoires et la comparaison est évidente (voir les statistiques officielles de l'Etat - SCIENSANO) Pour la période du 1 au 10 juillet 2020, il y a eu 21 décès covid-19, dont, 10 de 85+ , 6 de 75-84 , 4 de 65-74 et 1 de 45-64 = 2,1 décès/jour - Du 1 au 10 juillet 2021, il y a eu 26 décès, dont, 6 de 85+ , 3 de 75-84 , 6 de 65-74 et 11 décès de 45-64 ans = 2,6 décès/jour, données SCIENSANO du 14/07/2021. Donc, ces mesures portent atteinte à la vie d'autrui des moins de 85 ans et la tranche d'âge la plus touchée est celle des 45-64 (11 fois supérieur qu'en 2020 actuellement).

  • Posté par massacry olivier, mardi 13 juillet 2021, 15:57

    Rajoutons aussi que l'année dernière ce début juillet fut précédée de mesures on ne peux plus drastiques ( mais peut-être êtes vous nostalgique du confinement strict) , puis que déjà fin juillet s'ammorçait clairement la seconde vague. ..

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 13 juillet 2021, 14:54

    Tous vos chiffres et toutes vos comparaisons sont parfaitement inutiles, ridicules et "à côté de la plaque". Plusieurs différences essentielles expliquent cela : d'une part les caractéristiques de la souche dominante actuelle du virus SARS-CoV-2 (le variant <B.1.617.2> - indien/delta, précédé par le variant <B.1.1.7> - anglais/alpha, n'ont vraiment "rien à voir" en terme de contagiosité avec le virus "initial" ou même le porteur de la mutation <D614G> qui l'a suivi assez rapidement) ; d'autre part la vaccination d'une partie plus ou moins importante de la population qui change fondamentalement la donne. Si vous ne prenez pas cela en compte, vous n'avez strictement rien compris...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko