Nollet sur l’affaire Haouach: «Le rôle qu’a eu Georges-Louis Bouchez dans ce dossier est vraiment problématique»

Nollet sur l’affaire Haouach: «Le rôle qu’a eu Georges-Louis Bouchez dans ce dossier est vraiment problématique»

Mardi matin, Jean-Marc Nollet (Ecolo) était l’invité de Fabrice Grosfilley sur Bel RTL. Actuellement coprésident du parti Ecolo, Jean-Marc Nollet s’est exprimé concernant la désignation et la démission de la commissaire Ihsane Haouach.

Pour le coprésident d’Ecolo, la désignation d’Ihsane Haouach n’était pas une erreur. « Lorsque Sarah Schlitz désigne Ihsane Haouach comme commissaire, elle le fait comme le ferait le Premier ministre, elle a regardé son CV et a vu toutes ses compétences. L’ensemble des formations politiques a d’ailleurs approuvé cette désignation sauf le MR. »

« Il y a trois choses qui comptent quand on est commissaire. Tout d’abord, il faut être impartial. Ensuite, il faut être compétent et enfin il faut être intègre. Ce que Madame Haouach est. Et ça n’a rien à voir avec la manière dont on est habillé. » Pour Jean-Marc Nollet, le problème ne se situe pas tant dans le port du foulard mais dans l’interview accordée au Soir. « Cette interview est un problème, c est d’ailleurs ça le vrai problème. Le fait même d’avoir ce genre de propos (concernant la séparation entre l’Eglise et l’Etat) est ambigu. Il n’y a pas de place chez Ecolo pour des personnes qui refusent une séparation nette entre l’Eglise et l’Etat mais elle a corrigé ses propos et ce n’est pas ce qu’elle a voulu dire. Elle n’est pas experte en communication. »

« Ce qui s’est passé ici est véritablement scandaleux et d’abord pour Madame Haouach », qui depuis plusieurs jours subit de nombreuses attaques sur les réseaux sociaux notamment. Jean-Marc Nollet pointe également la manière dont ce dossier en a occulté beaucoup d’autres méritant plus d’attention comme celui des sans-papiers.

« Je suis scandalisé de la manière dont certains, dont Georges-Louis Bouchez, ont poussé les journalistes à écrire des choses fausses. Et on le sait maintenant. Tout d’abord, Ihsane Haouach n’est pas membre des Frères musulmans. Ensuite, elle n’a pas eu de propos extrêmes. Enfin, la conclusion du rapport dit qu’il n’y a pas de risque avec Ihsane Haouach mais qu’il y a des risques contre Ihsane Haouach. Elle mérite donc une protection. Le rôle qu’a eu Georges-Louis Bouchez est vraiment problématique et interpellant. La vérité apparaît désormais au grand jour et je pense que certains ne seront pas fiers de se regarder dans le miroir », a-t-il conclu.

Des propos auxquels le président du MR, Georges-Louis Bouchez a immédiatement répondu sur Twitter.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous