Accueil Monde France

France: le pass sanitaire, un chantage à la vaccination? Le ministre de la Santé répond

L’extension du pass sanitaire pour inciter les Français à se faire vacciner n’est « pas un chantage », a estimé mardi le ministre de la Santé Olivier Véran, jugeant cette mesure nécessaire pour éviter de « refermer le pays ».

Temps de lecture: 2 min

Ce n’est pas une sanction, ce n’est pas un chantage. Parce que d’abord, le vaccin est une protection, c’est de la prévention : c’est sûr, c’est efficace, ça sauve des vies, à commencer par la vie de la personne qui se fait vacciner. Et ensuite, parce qu’il y aura toujours cette liberté de circulation », a affirmé le ministre sur RMC/BFM TV.

Face à « un variant très contagieux, une épidémie qui peut repartir, qui peut flamber », ce pass est nécessaire si « nous ne voulons pas refermer le pays comme nous avons été obligés de le faire plusieurs fois au cours de l’année et demie écoulée », a-t-il estimé. « La question qui se pose, c’est pas “la vie normale ou le pass sanitaire ?”, c’est “le confinement ou le pass sanitaire ?”», a-t-il ajouté.

Le pass sanitaire, qui témoigne qu’une personne a été vaccinée contre le covid, a guéri récemment de la maladie ou a réalisé un test de dépistage négatif, va notamment devenir obligatoire fin juillet dès l’âge de 12 ans pour entrer dans les lieux de culture de plus de 50 personnes, comme nombre de cinémas.

Et la mesure sera étendue début août à de très nombreux cas : restaurants, centres commerciaux, longs trajets en train ou en car.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Laine Benoît, mardi 13 juillet 2021, 14:32

    Ces mesures sont un calvaire pour les enfants de 12 à 16 ans et leurs parents. Ces enfants n'ont pas eu accès à la vaccination.

  • Posté par Naeije Robert, mardi 13 juillet 2021, 16:34

    En France ils l’ont, et cela s’ajoute aux 11 vaccins qu’il a deja fallu rendre obligatoires en 2018 pour empecher les obscurantistes de nuire

  • Posté par Durieux Karine, mardi 13 juillet 2021, 11:08

    C'est l'alternative à un "re-confinement liberticide". On verra ce que notre gouvernement choisira...

  • Posté par Bastin Eric, mardi 13 juillet 2021, 11:40

    Il ne pourra que choisir l'extension du pass sanitaire le moment venu. Imagine-t-on refermer les restaurants, alors que des personnes immunisées pourraient continuer à les fréquenter à moindres risques ? Ce serait politiquement et économiquement insupportable. Au nom de quoi la collectivité continuerait-elle à payer des droits passerelle dans ce cadre, alors qu'il y aurait moyen de faire autrement ?

  • Posté par Derweduez Michel, mardi 13 juillet 2021, 10:58

    C'est exact, mais il n'aura pas le courage.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une