Le trafic ferroviaire perturbé à cause des inondations

SNCB Carmans
Joakeem Carmans.

La circulation ferroviaire est perturbée en provinces de Namur et de Liège mercredi matin en raison des fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit de mardi à mercredi. Quatre lignes sont particulièrement impactées, signale la porte-parole du gestionnaire de l’infrastructure, Infrabel, Jessica Nibelle.

En province de Liège, le trafic est interrompu sur la ligne L37 (Liège-Welkenraedt) car des voies sont inondées entre Chenée et Olne. Le tunnel de Chaudfontaine est également sous eau. « Il n’y aura pas de train avant jeudi matin », précise la porte-parole. Des navettes de bus ont été mises en place entre Liège-Guillemins et Fraipont ainsi qu’entre Liège-Guillemins et Verviers-Central.

Dans cette province encore, les voies sont aussi inondées à Esneux sur la ligne L43, qui relie Liège à la gare de Marloie en province de Luxembourg à raison de 60 trains par jours. Le trafic est dès lors interrompu entre Liège et Rivage mais un service de bus est aussi prévu entre Liège-Guillemins et Rivage.

Le trafic ferroviaire est également interrompu sur la L42 entre Trois Ponts et Rivage. Des bus de remplacement assurent la liaison.

En province de Namur, les trains sont supprimés entre Dinant et Gendron-Celles sur la ligne L166 (Namur-Bertrix), mais un service de bus est également prévu. Les inondations ont entraîné l’éboulement d’un talus sur les voies. Les services techniques d’Infrabel sont sur place. « Les opérations de nettoyage prendront plusieurs heures. Il n’y aura pas de train avant demain matin », a ajouté la porte-parole d’Infrabel.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous