Accueil Belgique Politique

Comité de concertation: voici ce qui est prévu pour vendredi

Les discussions sont déjà en cours, et il apparaît que, vu le contexte, on ne se dirige pas vers de nouveaux assouplissements.

Temps de lecture: 1 min

Le Comité de concertation, l’organe qui réunit les différents niveaux de pouvoir pour la gestion de la crise sanitaire, se réunit ce vendredi dans un contexte de hausse des contaminations. Les discussions sont déjà en cours, et il apparaît que, vu le contexte, on ne se dirige pas vers de nouveaux assouplissements. Sauf aggravation soudaine de la situation, le Comité devrait en revanche confirmer les mesures qui étaient attendues pour les mois d’août et septembre, relatives aux événements intérieurs, extérieurs, aux cultes, aux camps de jeunesse, les foires commerciales et les marchés. Les jauges devraient être revues à la hausse pour août. Pour septembre, elles doivent encore être déterminées.

Le Comité pourrait aussi annoncer un renforcement des mesures de contrôles des « Passenger locator forms » et des règles de quarantaines. Des mesures douces comparativement aux annonces d’Emmanuel Macron en France. On nous indique que la situation est considérée comme différente en France, où le taux de vaccination est plus faible et où le tourisme entrant est massif.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par curto calogero, jeudi 15 juillet 2021, 10:40

    Ils ont pas parler, du signal d'alerte de l' IRM, les actions a prévoir dans la Province de Liége, Jambon a tout organiser avec les secours avec sa réforme , il reste optimiste, une bande d'incompétents .

  • Posté par Vigneron Anne, jeudi 15 juillet 2021, 10:10

    Bruneaux et Dhoope, vous n'avez pas encore été engloutis par les inondations. Ce serait 2 imbéciles en moins

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 15 juillet 2021, 17:26

    Ce n'est pas la première fois que vous appelez à la mort des autres, Mme Vigneron. C'est ça qu'on vous inculque chez Kairos?

  • Posté par Bruneau Christiane, jeudi 15 juillet 2021, 10:02

    MM. les politiques, pour une fois ayez un peu de courage: imposez la vaccination du personnel soignant et des maisons de retraite. A défaut imposez l'usage du pass sanitaire partout ou c'est possible. On en a marre de vos atermoiements. Vandenbroeck n'est pas le messie.

  • Posté par D hoop Andre, mercredi 14 juillet 2021, 21:29

    Y en a marre de l'hypocrisie. La vaccination est la seule solution possible (pour l'instant). Certes elle n'est pas efficace à 100%, mais elle permet d'éviter des cas graves (donc des décès) et même la propagation de ce virus. Il y a maintenant 7 mois que nos dirigeants laissent le choix à aux indécis (compréhensible par ailleurs) mais à un moment donné, il faut OSER IMPOSER. J''ajoute, et je n'en fais pas une une "affaire linguistique", que lorsque VDB et les autres ministres flamands ne veulent pas IMPOSER, je les comprends. Pourquoi se mettraient-ils à dos leur opinion publique (électeurs), alors qu'eux ont un taux de vaccination hyper performant... Alors, nous wallons et bruxellois, nous devons relever le défi et cesser nos atermoiements.. Désolé, mais j'en ai assez. Bonne soirée.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Ypres: l’extrême droite privée de «Frontnacht» après des semaines d’hésitation

Le conseil communal d’Ypres a tranché : le festival de musique Frontnacht, présenté comme simplement « identitaire » par ses organisateurs, ne pourra pas avoir lieu en marge de l’IJzerwake, dissidence « ultra » du pèlerinage de l’Yser. Les liens entre plusieurs groupes invités et la mouvance néonazie sont désormais trop manifestes pour être ignorés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une