Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2020: le patron du CIO ne veut faire courir «aucun risque» au Japon

Thomas Bach a pris la parole ce mercredi, à un peu plus d’une semaine de l’entame des Jeux de Tokyo.

Temps de lecture: 2 min

Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, s’est engagé mercredi à «ne faire courir aucun risque» à la population japonaise qui redoute une flambée des cas de Covid-19 avec le début des JO le 23 juillet.

M. Bach a rencontré le Premier ministre japonais, Yoshihide Suga, puis s’est adressé à la presse pour remercier le Japon et promettre des Jeux sûrs.

«Nous faisons le maximum d’efforts et le peuple japonais a tout notre engagement pour contribuer de la meilleure façon à combattre ce virus et à ne faire courir aucun risque» à la population nippone, a déclaré M. Bach.

«Je peux indiquer aujourd’hui que 85% de tous les résidents du Village olympique, et que près de 100% des membres et du personnel du CIO qui viennent ici à Tokyo, arrivent vaccinés».

«C’est pourquoi je voudrais demander humblement à la population japonaise d’accueillir chaleureusement les sportifs du monde entier qui ont surmonté, comme la population japonaise, tant de défis», a-t-il ajouté.

«Les Japonais doivent reprendre confiance. Cela change doucement mais sûrement. Et nous sommes convaincus que lorsque les gens réaliseront ce que nous avons tous fait, ils auront confiance», a ajouté Thomas Bach plus tard dans l’après-midi en s’adressant aux principales agences de presse.

Il a encore remercié le public japonais de recevoir, malgré la pandémie, cet événement «historique», symbole des efforts de la population japonaise qui a «surmonté tant de défis» comme le tsunami de 2011.

Dans des sondages d’opinion ces derniers mois, les Japonais ont constamment exprimé leur appréhension à l’égard des Jeux, tandis que le gouvernement conservateur de Yoshihide Suga s’est obstinément préparé à ces JO en dépit des défis sanitaires.

Le gouvernement voulait initialement autoriser les spectateurs à assister aux Jeux, mais a finalement renoncé à ce projet après des avertissements répétés d’experts médicaux qui attiraient l’attention sur l’augmentation du nombre quotidien de cas à Tokyo ces dernières semaines.

La chaîne de télévision publique NHK a indiqué que l’équipe américaine de softball avait emménagé dans le Village olympique qui a ouvert ses portes mardi sans aucune cérémonie.

L’équipe sud-africaine de rugby à sept a dû suspendre un camp d’entraînement prévu à Kagoshima (sud-ouest du Japon) peu après son arrivée au Japon, après qu’une personne voyageant dans le même avion a été testée positive au Covid-19.

Les 21 membres de l’équipe ont tous été testés négatifs, mais 18 d’entre eux ont été considérés comme des cas contact rapprochés et ont été transférés dans une installation à Tokyo.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb