Accueil Météo

Namur, Liège, Luxembourg: plusieurs provinces activent le «plan catastrophe» suite aux inondations (vidéos)

Les prévisions météorologiques pour les prochaines 48 heures sont inquiétantes : entre 40 et 60 litres d’eau sont encore attendus à certains endroits.

Temps de lecture: 4 min

La gouverneure faisant fonction de la province de Namur, Marie Muselle, a décidé mercredi d’activer la « phase provinciale de crise », qui consiste à assurer la coordination stratégique des services de secours et des autorités locale. Cette décision a été motivée par les fortes précipitations récentes.

Depuis hier soir, les services de la gouverneure assurent une coordination avec les pompiers et les communes du sud de la province pour l’évacuation de plusieurs camps scouts en raison des fortes précipitations. Rochefort, Couvin et Viroinval sont les plus touchées, plus de 50 camps ont été évacués sur ces trois communes et plus de 20 camps sur l’ensemble des autres entités.

Après une réunion avec le comité de coordination et de crise et une rencontre avec les fédérations des mouvements de jeunesse, le plan d’urgence provincial a été déclenché en se basant sur les prévisions météorologiques de l’Institut royal météorologique (IRM) et la situation des bassins hydrographiques. Les intempéries touchent en outre également la population et nécessitent l’intervention des services de secours.

À la suite d’une concertation entre les différents services de secours et tous les bourgmestres de la province, le comité de coordination provincial demande à tous les camps qui devaient s’installer de postposer leur arrivée et de vérifier l’état du terrain au préalable. Les camps sous tente déjà installés doivent être évacués dans toutes les communes en alerte, sauf si les pompiers jugent le terrain sans risque. De plus, le comité a demandé l’appui de la protection civile pour fournir des sacs de sable et conseille aux citoyens d’éviter de circuler dans les régions inondées.

Luxembourg

Le gouverneur de la province de Luxembourg a déclenché mercredi en début d’après-midi une phase provinciale de gestion de crise, en raison des intempéries qui ont frappé ces dernières heures le nord-ouest de la province.

Les nombreuses précipitations posent de gros soucis dans les régions de Famenne-Ardenne et Semois et Lesse, expliquent les services du gouverneur. Certains villages dans cette zone sont très durement touchés.

De nombreux axes routiers sont impraticables. La circulation est compliquée en de nombreux endroits.

Les prévisions météorologiques pour les prochaines 48 heures sont inquiétantes : entre 40 et 60 litres d’eau sont encore attendus à certains endroits. Il est demandé aux habitants et visiteurs de la province de Luxembourg de faire preuve d’une grande prudence. Il leur est d’ailleurs vivement conseillé de limiter leurs déplacements au strict minimum.

Les citoyens frappés par des dégâts matériels sont invités à faire appel aux pompiers en utilisant uniquement le 1722 pour libérer le numéro d’urgence vitale du 112, qui est submergé d’appels.

Il est en outre conseillé aux citoyens touchés par des dégâts matériels de prendre des photos pour les assurances.

Enfin, la décision a été prise de procéder à des évacuations préventives de camps de mouvement de jeunesse et au report de l’installation de nouveaux camps dans les zones touchées par les intempéries.

Liège

En raison des fortes précipitations tombées depuis la nuit dernière et au vu des problèmes d’inondations qui ont frappé plusieurs communes de la province de Liège, la Gouverneure f.f., Catherine Delcourt, a décidé d’activer une phase provinciale de gestion de crise, indique mercredi son porte-parole dans un communiqué.

Elle a réuni dès ce mardi matin les différentes disciplines de secours et d’intervention afin de faire le point sur les dégâts constatés, les besoins actuels et futurs, l’évolution de la situation météorologique et les lieux les plus impactés par les pluies.

« Actuellement, ce sont les communes de Jalhay, Spa et Theux qui connaissent les plus grandes difficultés. Les centres de Spa et de Theux sont sous-eau », détaille le porte-parole qui insiste sur le fait qu’il est vivement déconseillé de s’y rendre ou d’emprunter les nationales 62 et 629.

« Il est par ailleurs vivement recommandé aux habitants concernés de ne pas sortir de chez eux par eux-mêmes, mais seulement sur demande et en suivant les recommandations des pompiers », insiste la Province.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Termam Alexis, mercredi 14 juillet 2021, 16:47

    Je me trompe ou la collaboration avec RTL-TVI rachetée par ROSSEL entre autres, a déjà commencé.

  • Posté par Le Cynique, mercredi 14 juillet 2021, 17:11

    Je me suis fait la même réflexion

Aussi en Météo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko