Intempéries: 70 camps de jeunes évacués en province de Namur

Intempéries: 70 camps de jeunes évacués en province de Namur
Belga

Les intempéries qui ont frappé plusieurs provinces du pays depuis mardi soir ont provoqué l’évacuation de nombreux camps de mouvements de jeunesse. Alors que les fédérations des mouvements de jeunesse sont actuellement occupées à contacter leurs camps, plus de 70 d’entre eux ont été évacués seulement sur l’ensemble de la province de Namur.

Le comité de concertation provinciale a publié dans l’après-midi un communiqué de presse demandant notamment de reporter l’arrivée de tous les camps sous tente qui devaient arriver, d’évacuer les camps sous tente dans toutes les communes en alerte (sauf si les pompiers jugent le terrain sans risque), de se fournir des sacs de sable via la protection civile et d’éviter de circuler dans les régions inondées.

Selon le communiqué de presse, les trois communes les plus particulièrement touchées sont Rochefort, Couvin et Viroinval. Au total, plus de 50 camps sont évacués sur les trois communes alors que 20 autres camps sont évacués dans le reste de la province namuroise.

« Nous sommes en train de contacter plus de 120 camps » explique la Fédération des scouts auprès de l’agence Belga. « Nous contactons les camps qui vont prendre fin dans deux jours afin de pouvoir les interrompre définitivement. En ce qui concerne les camps qui étaient encore au milieu de leur déroulement, nous nous assurons de pouvoir les mettre à l’abri le temps que les averses soient passées. Enfin, pour les camps qui devaient commencer, nous les repoussons au samedi 17 juillet. »

Les Guides catholiques de Belgique ont été forcés d’évacuer une dizaine de camps. La cellule de crise de la fédération est occupée à prendre contact avec ses camps. Deux cas de figure se profilent : pour les camps qui devaient commencer à la fin de la semaine, il est demandé aux responsables de se renseigner auprès des propriétaires si l’endroit pourra rester praticable, tandis que pour les camps déjà sur place, la fédération demande aux responsables d’anticiper au maximum la situation en prévoyant un endroit de secours en cas de nouvelles intempéries.

Du côté néerlandophone, les Scouts et Guides de Flandre ont évacué une quinzaine de camps. À la demande des scouts, la fédération n’a pas souhaité communiquer la localisation exacte de ces derniers. FOS Open Scouting a également dû procéder à l’évacuation d’un certain nombre de camps alors que Jeugdbon voor Natuur a dû interrompre un camp à Tellin, en province de Luxembourg, et un autre à Wirtzfled, en province de Liège. Enfin, un groupe de KSA Vlaanderen a été entièrement évacué.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous