Accueil Culture Musiques

Euro et Eurovision: l’Italie, championne d’Europe de tout

Bien sûr, il y a Gianluigi Donnarumma, héros de l’Euro. Mais il y a surtout Måneskin, vainqueur de l’Eurovision, dont les places pour les concerts belges cet été s’arrachent comme des paninis.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Etre Italien ou Italienne en 2021 est (très légèrement) plus agréable qu’en 2020. Le pays européen le plus touché par la pandémie – qui a franchi en mars dernier le cap symbolique des 100.000 morts du covid – a reçu fin juin le feu vert de l’Union européenne pour son plan de relance : 191,5 milliards d’euros, dont 68,9 en subventions directes, de quoi créer plus de 240.000 nouveaux emplois d’ici à 2026, investir dans les énergies renouvelables, le numérique pour tous, rebooster le tourisme, la culture et Cinecittà.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, le triomphe face à l’Angleterre dimanche soir à Wembley s’est accompagné d’un second sacre 24 heures plus tard, celui du héros de la finale, avec deux penalties détournés lors de la séance de tirs au but fatidique : le gardien Gianluigi Donnarumma (22 ans) a été élu meilleur joueur de cet Euro.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs