Washington inaugure un modèle réduit de la statue de la Liberté à l’ambassade de France

Washington inaugure un modèle réduit de la statue de la Liberté à l’ambassade de France
Belga.

Quelque 135 ans après l’arrivée de sa grande sœur à New York, une statue de la Liberté en modèle réduit a été installée à Washington en témoignage de l’amitié franco-américaine, au terme d’un voyage entouré de multiples précautions depuis Paris.

La statue d’environ 3 mètres de haut devait être inaugurée mercredi après-midi par le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, accompagné de son homologue américain Antony Blinken.

La statue en bronze trône désormais dans le jardin de la résidence de l’ambassadeur de France aux États-Unis, après un transit qui l’a vu passer non loin de Liberty Island, au sud de Manhattan, où est érigée l’œuvre monumentale « La Liberté éclairant le monde ».

« La petite sœur est arrivée », s’est félicité Philippe Etienne, l’ambassadeur de France à Washington. « Elle a passé une semaine à New York, pour la fête nationale américaine elle était sur Ellis Island, elle regardait sa grande sœur. Et maintenant la voilà en place pour le 14 juillet », a-t-il ajouté.

Prêtée par le Conservatoire national des Arts et Métiers (CNAM) et fondue sur le même moule que celui utilisé par le sculpteur Frédéric Auguste Bartholdi, la statue a voyagé dans un sarcophage en Plexiglas spécialement conçu, sanglé dans un conteneur transporté par l’armateur français CMA-CGM.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous