Des tenues et raquettes de Roger Federer vendues près de 4 millions d’euros aux enchères

Photonews
Photonews

Roger Federer a fait une croix cette semaine sur les Jeux olympiques de Tokyo. Mais il peut se réjouir d’avoir vendu 100 % de ses vêtements et équipements mis aux enchères chez Christie’s, pour près de 4 millions d’euros.

L’intégralité des bénéfices de la vente sera versée à la Fondation Roger Federer qui finance des projets éducatifs pour les enfants en Afrique australe et en Suisse. La vente a rapporté au total 3,98 millions d’euros, alors que l’objectif était d’atteindre un total d’un million de livres (environ 1,2 million d’euros).

« Les ventes ont atteint plus de 3 fois l’estimation basse », a indiqué la maison d’enchères Christie’s dans un communiqué.

La mise aux enchères des shorts, polos, raquettes et autres chaussures du champion aux 20 titres en Grand Chelem s’est déroulée en deux temps : une vente en direct le 23 juin à Londres ainsi qu’une vente en ligne du 23 juin au 14 juillet.

La vente londonienne était consacrée à la carrière du Suisse dans les quatre tournois du Grand Chelem (Open d’Australie, Roland-Garros, Wimbledon, US Open) tandis que les enchères virtuelles ont couvert l’ensemble de ses 21 années sur le circuit, depuis sa première participation aux Jeux Olympiques à Sydney en 2000, à 19 ans.

Les 300 lots vendus en ligne ont trouvé preneurs dans 44 pays, sur 6 continents, a précisé Christie’s.

Le lot le plus important de la vente en ligne – qui était composé de trois raquettes utilisées sur le gazon londonien à Wimbledon en 2019 – a été vendu à 162.500 livres, soit plus de 23 fois son estimation basse (estimation 7.000-10.000 livres).

« Les prix atteints ont été incroyables, ce qui me rend très heureux car l’argent va à la Fondation Roger Federer », a déclaré le champion suisse. « Nous avons commencé à collecter les objets qui m’accompagnaient sur le court parce que nous pensions qu’un jour peut-être nous pourrions en faire quelque chose d’utile. Mirka (son épouse, ndlr.) et moi sommes honorés de voir que la décision que nous avons prise fera une profonde différence pour tant d’enfants. »

À bientôt 40 ans, qu’il fêtera le 8 août, Federer rêvait d’or olympique à Tokyo, son rendez-vous le plus important de l’année, voire de sa fin de carrière. Mais il a annoncé mardi qu’il y renonçait en raison d’une récurrence de sa blessure au genou droit.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • TENNIS-OLY-2020-2021-TOKYO

    Par Eric Clovio, envoyé spécial à Tokyo

    Jeux olympiques

    A Tokyo, le tennis belge est porté disparu…

  • OLYMPICS-2020-TEN_W-SINGLES-8FNL

    Par Yves Simon

    Jeux olympiques

    Naomi Osaka, la flamme s’est éteinte

  • Photo News

    Par Yves Simon

    Tennis

    Tennis: Kim Clijsters, l’ultime test de sa carrière, après 11 mois d’absence

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous