Accueil Monde Union européenne

Union européenne: une réforme pour sauver la planète sans tuer le climat social

Pour réduire les émissions de carbone, la Commission européenne propose notamment de soumettre le transport routier et le bâti au système européen d’échange de droits à polluer. Une proposition qui fait redouter la grogne sociale dans les Etats.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Des personnes meurent au Canada « car il y fait 50 degrés. En Sibérie, on voit des températures au-delà de 35ºC. En Europe centrale, plus de 40ºC. On a vu des tornades en République tchèque, qui aurait pu imaginer cela ? ». C’est ainsi que le vice-président exécutif de la Commission européenne, Frans Timmermans, notant aussi « la mousson » en Belgique, a posé le cadre du tsunami de propositions législatives présentées mercredi pour tenter de réduire les émissions de carbone de l’UE de 55 % d’ici 2030 (d’où son nom Fit For 55), par rapport à leurs niveaux de 1990.

Les objectifs et la trajectoire du Pacte Vert (Green deal) ont d’ores et déjà été fixés dans la loi climat qui les a rendus juridiquement contraignants. Ici, on parle de comment atteindre les cibles. L’effort sera collectif : tout le monde devra s’y mettre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par L. L., vendredi 16 juillet 2021, 15:11

    consommer pour consommer, voyager pour faire du transat au bord d'une piscine et manger des merdes en all in, importer du bœuf, du vin, des fruits exotiques... la seule chose qui puisse nous sauver c'est le retour avant l'ère industriel en tenant compte de nos erreurs, la fin de l'argent roi et j'irai même jusqu'à dire une dictature de non pollution.

  • Posté par L P, vendredi 16 juillet 2021, 13:11

    Je suis sidere…autant il faut faire quelquechose autant promettre des choses dans lesquelles eux meme ne croient pas ne rendra pas la tache facile…je souhaite bon courage a tous ceux qui vont devoir mener les négociations avec les etats membres, surtout de l’est. Quand a Mr Timmermans que j admire quand meme beaucoup, ne pas oublier que lui sera parti et n aura pas a gerer quand les generations futures devront subir les consequences de ce paquet d mesures….car le choix se resume a la peste ou su cholera….

  • Posté par L P, vendredi 16 juillet 2021, 13:11

    Je suis sidere…autant il faut faire quelquechose autant promettre des choses dans lesquelles eux meme ne croient pas ne rendra pas la tache facile…je souhaite bon courage a tous ceux qui vont devoir mener les négociations avec les etats membres, surtout de l’est. Quand a Mr Timmermans que j admire quand meme beaucoup, ne pas oublier que lui sera parti et n aura pas a gerer quand les generations futures devront subir les consequences de ce paquet d mesures….car le choix se resume a la peste ou su cholera….

  • Posté par Lambert Louis, jeudi 15 juillet 2021, 18:35

    Les Ecolos sont vraiment géniaux, ils ont trouvé le moyen de supprimer la pollution des avions: il suffit de taxer le kérozène ! Il est évident qu'un avion taxé ne pollue plus ! Il est évident aussi que ce sont uniquement les riches qui pourront voyager , manger de la viande, rouler en voiture, etc. Vous allez me dire qu'on va aider "les plus démunis" ? Mais alors c'est pour leur permettre de prendre l'avions et de polluer aussi ! Alors, puisque riches et pauvres pourront continuer à polluer, elles servent à quoi ces taxes de dingues qui vont nous ruiner et nous amener misère et chômage ? Je prévois des super révoltes de Gilets jaunes et toutes ces mesures idiotes seront annulées. De toutes façons, le climat change et c'est un phénomène naturel, l'homme y est pour peu de chose. La preuve: au Moyen-Age, il faisait plus chaud et la mer recouvrait tout le Zwin ce qui permettait aux bateaux de mer d'aller jusqu'à Bruges. Dans l'Antiquité, Pompéi et Herculanum étaient des ports de mer alors qu'ils en sont maintenant éloignés de 5 km, le Groenland (ce qui signifie "pays vert", non ?) était cultivé quand les Danois l'ont découvert vers l'an 1.000 et il est maintenant couvert de glace, etc.

  • Posté par Spistphapen Emile, vendredi 16 juillet 2021, 16:41

    Le Groenland n'a jamais été luxuriant. Seule une petite proportion de son territoire pouvait fournir assez d'herbe pour nourrir quelques moutons. Mais là n'est pas le problème, que ce soit vrai ou faux que ce soit l'homme qui engendre cet effet de serre, le principe de précaution nécessite qu'on agisse tout de suite. Plus tard, ce sera trop tard et ce sera d'évidence les moins riches qui payeront l'addition

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs