Accueil Belgique Politique

Inondations en Wallonie: le message d’Alexander De Croo aux sinistrés

Face aux intempéries auxquelles font face les Wallons, le Premier ministre a apporté son soutien aux sinistrés.

Temps de lecture: 3 min

Le Premier ministre Alexander De Croo a souhaité apporter son soutien aux sinistrés qui font face aux inondations en Wallonie.

« Notre pays fait face à des précipitations inouïes », a-t-il écrit sur Twitter. Et de poursuivre : « Notre soutien à toutes les familles touchées et aux autorités locales est total. Les services de secours du pays sont mobilisés, avec l’appui de l’Intérieur et la Défense. La Belgique peut aussi compter sur l’aide internationale. »

Les faits

En raison des intempéries, de plus en plus de cours d’eau sont en phase de crue en Wallonie. Désormais, toute la province de Liège et une grande partie de celles de Luxembourg, de Namur et du Brabant wallon sont en alerte de crue (phase rouge), indique la direction générale opérationnelle des Voies hydrauliques wallonnes sur son site web. Seul le Hainaut est relativement épargné. En raison des fortes précipitations qui s’abattent sur le sud du pays et du niveau élevé de l’eau à hauteur du barrage de l’île Monsin, la Meuse pourrait déborder jeudi en début d’après-midi, ont signalé les autorités liégeoises dès mercredi soir.

La gouverneure de la province de Liège faisant fonction Catherine Delcourt et le bourgmestre de Liège Willy Demeyer conseillent dès lors aux habitants et commerçants des quartiers en bord de Meuse (Coronmeuse, Saint-Léonard ou encore le centre-ville) de prendre des mesures préventives telles que vider les caves, prévoir des matériaux étanches pour le soupirail ou encore du matériel de surélévation.

>>> Inondations en Wallonie : suivez notre direct

Dans le Luxembourg, les bassins de l’Ourthe, de la Lesse et de la Lhomme sont en phase rouge au nord. La Chiers et ses affluents, à l’extrême sud de la province, sont également en alerte. La Vierre et la Haute Semois sont, elles, en pré-alerte de crue.

Concernant la province de Namur, tous les cours d’eau, à l’exception de la Haute Meuse, de la Mehaigne et de la Basse Sambre et de ses affluents, qui sont en code jaune, sont en phase d’alerte de crue.

Dans le Brabant wallon, la Senne et ses affluents ainsi que le canal Charleroi-Bruxelles sont en phase normale (verte). Le reste de la province est en rouge.

Enfin, le Hainaut est relativement peu touché par les intempéries. Seuls l’Eau d’Heure, l’Eau Noire et l’Eau Blanche et leurs affluents, à la frontière avec la province de Namur, sont en alerte de crue. Les affluents de la Haute Sambre sont, eux, en phase de pré-alerte. Le reste du territoire provincial est en code vert.

« Retrouvez toutes les prévisions météo de votre région sur www.lesoir.be/meteo »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par curto calogero, vendredi 16 juillet 2021, 15:47

    Vous devriez dire Janbom, que sa restructuration des services de secours, c'est une catastrophe, beaucoup de citoyens n'ont pu être évacuer, fautes de moyen, les secours était débordé malgré leurs courage et bonne volonté, ils ont éviter le pire, avec l'aide des citoyens, prendre des initiatives de restructuration, c'est bien, mais ici il a fait preuve d'une grande incompétence.

Aussi en Politique

Ypres: l’extrême droite privée de «Frontnacht» après des semaines d’hésitation

Le conseil communal d’Ypres a tranché : le festival de musique Frontnacht, présenté comme simplement « identitaire » par ses organisateurs, ne pourra pas avoir lieu en marge de l’IJzerwake, dissidence « ultra » du pèlerinage de l’Yser. Les liens entre plusieurs groupes invités et la mouvance néonazie sont désormais trop manifestes pour être ignorés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une