Le commerce extérieur a fortement augmenté en mai

La tendance amorcée en avril se confirme ainsi en mai avec une économie de plus en plus libérée des restrictions, pointe la BNB. Entre mars et fin mai, les exportations ont crû de 34,6% en moyenne et les importations de 29,7%, par rapport à la même période en 2020. L'augmentation est la plus importante pour les échanges avec des pays de l'Union européenne, et principalement avec les trois plus gros partenaires de la Belgique : l'Allemagne, la France et les Pays-Bas.

La reprise est plus forte pour les exportations que pour les importations. Par rapport à 2019, soit avant la pandémie, les exportations ont augmenté de 7,9% entre mars et fin mai, tandis que les importations n'ont crû que de 2,3%.

Cette reprise plus lente des importations ces trois derniers mois est principalement due aux produits chimiques et pharmaceutiques, ainsi qu'aux produits plastiques et en caoutchouc. En revanche, les importations de produits minéraux, de machines et d'appareils électroniques, ainsi que de métaux de base ont augmenté plus vite que leurs exportations.

De manière générale, les exportations et importations de métaux précieux et de base, de produits minéraux et de matériel de transport sont celles qui ont le plus augmenté.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous