Accueil Société Régions Wallonie

Inondations: Namur et Liège conseillent d’évacuer certaines zones

Le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot (CDH) a demandé à la population de Namur de quitter leur habitation. La bourgmestre de Liège a également lancé le même appel.

Temps de lecture: 3 min

Le niveau de la Meuse et de la Sambre devrait encore augmenter dans les prochaines heures. Le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot (CDH) a demandé à la population de Namur proche des bords de Meuse et de Sambre de quitter leur habitation, indique Sudinfo. Tandis que la bourgmestre faisant fonction de la Ville de Liège, Christine Defraigne (MR), contactée par nos soins indique que « ceux qui peuvent quitter la ville de Liège la quittent ».

La Ville de Namur prévient les habitants

Les personnes qui n’ont pas de solution de relogement peuvent compter sur un dispositif d’urgence. « Le niveau de la Meuse et de la Sambre va continuer d’augmenter dans les heures qui viennent et dans le courant de la nuit », prévient la Ville de Namur, ce jeudi 18h.

Le bourgmestre CDH a donc « demande aux riverains et riveraines de ces cours d’eau de trouver un logement alternatif pour cette nuit dans leur cercle familial ou d’ami·e·s ».

« L’enjeu est d’éviter, par manque de prévention, que les pompiers soient éventuellement appelés plus tard pour porter secours dans des situations qui seraient entre-temps devenues problématiques », justifie la Ville et rappelle le numéro d’urgence : « en ultime recours, contactez le dispositif d’urgence sociale au 0800/12420. Merci de tenter de trouver d’abord une solution alternative, sinon risque d’encombrement ».

Par ailleurs, aucun problème de potabilité de l’eau n’est à signaler pour le moment, signale la Commune.

Les Liégeois sont priés de monter aux étages.

Selon les évaluations de la Province, « le niveau de l’eau devrait monter d’un mètre et demi ». « Les personnes qui travaillent à Liège ou font du tourisme peuvent quitter la ville, des quais vont sans doute être fermés », avait indiqué plus tôt la bourgmestre.

Ceux qui y vivent doivent se mettre en sécurité en montant au premier ou au deuxième étage, en tenant compte du fait que le niveau d’eau devrait monter d’un mètre et demi. C’est un principe de précaution.

Plus tard, dans un tweet, la Ville de Liège a demandé « aux habitants de Liège qui ont encore la possibilité d’évacuer de le faire s'ils se trouvent dans une zone inondable aux abords de la Meuse et de l'Ourthe ».

Situation chaotique dans toute la provinceDans toute la province, la situation est extrêmement chaotique. Au moins quatre personnes sont décédées. Une dizaine de maisons se sont effondrées dans la commune de Pepinster.

Désormais, toute la province de Liège est en alerte de crue, soit la phase rouge, (et une grande partie de celles de Luxembourg, de Namur et du Brabant Wallon) indique la direction générale opérationnelle des Voies Hydrauliques wallonnes sur son site web.

Renforts

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un équipage de huit pompiers d’Anvers est parti porter assistance à la province de Liège. Parmi eux, cinq plongeurs avec des bateaux et des équipements de sauvetage, qui aideront l’armée à évacuer des personnes de leurs maisons ou à localiser des personnes disparues si nécessaire.

En matinée, deux équipes des services de secours de Wallonie picarde sont arrivées en renfort dans la région liégeoise. Une relève est d’ores et déjà prête à prendre le relais.

La France a annoncé envoyer de l’aide. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et la Sécurité civile française ont indiqué sur Twitter avoir envoyé en province de Liège 40 sapeurs-sauveteurs de l’unité d’instruction et d’intervention de la Sécurité civile, ainsi qu’un hélicoptère avec «deux sauveteurs aquatiques».

>>> Inondations en Wallonie: suivez notre direct

«Retrouvez toutes les prévisions météo de votre région sur www.lesoir.be/meteo»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Robin Agnès, jeudi 15 juillet 2021, 21:34

    Et si nous réfléchissions d'abord à nos comportements et nos manières de consommer? Transports aériens à bas coûts hyper polluants, voitures surdimensionnées, gaspillage des ressources? Trop facile de rejeter la pierre sur les autres.

  • Posté par Mauricette Mathieu, jeudi 15 juillet 2021, 20:14

    Des années de négligence, de " je m'en foutisme ", d'impéritie, gabegie et autres malhonnêtetés.

  • Posté par Kusiak Fabrice, jeudi 15 juillet 2021, 21:02

    Je penses aussi comme vous, ce sont tous nos élus malhonnêtes, nos fonctionnaires véreux, et tous ces parvenus qui sont responsable des chutes de pluies sans précédents sur toute l'Europe. Heureusement que des gens comme vous sont là pour nous ouvrir les yeux !

  • Posté par Ninove Michel, jeudi 15 juillet 2021, 20:21

    Jusqu'à preuve du contraire, le "je m'en foutisme" n'a pas prise sur la pluviométrie. Ce genre d'évènements est très difficile à anticiper.

  • Posté par Pacolet Fabrice, jeudi 15 juillet 2021, 19:50

    Belle photo de Profondeville!

Plus de commentaires

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo