Inondations: les images spectaculaires de la décrue (photos)

Les pluies diluviennes ont fait 15 morts et quatre disparus ainsi que des dégâts considérables. Le gouvernement wallon a de son côté décidé de dégager des moyens financiers d’urgence afin de venir en aide aux populations affectées par les crues meurtrières, lesquelles seront reconnues comme calamités naturelles selon Elio Di Rupo.

Le niveau de l’eau dans le centre-ville de la Cité ardente n’a pas augmenté durant la nuit, a indiqué vendredi matin la zone de police de Liège. Du côté de Chênée, une des localités les plus touchées par les inondations, il commençait également à baisser.

Jeudi soir, l’eau était encore montée le long de plusieurs quais en bordure de Meuse : quai de Maastricht, quai de la batte, quai Gloesener, quai des Ardennes.

>> Toutes les informations en direct

Plusieurs routes ont par la suite été fermées et le restaient encore vendredi en matinée. Ces fermetures concernent la A25 dans le sens de Cheratte vers Liège à hauteur de Wandre, la liaison E25 entre Embourg et Burenville dans les deux sens, les rives droite et gauche de la dérivation, le quai sur Meuse jusque Coronmeuse dans les deux sens. Dans le sens Seraing-Herstal, la rive gauche de la Meuse est fermée à hauteur du rond-point Armand Stevart, sur la rive droite, la rue d’Ougrée est elle aussi inaccessible jusqu’au quai Mozart. Tous les axes vers Chênée et Angleur sont également condamnés.

Plus de 21.000 personnes sont sans électricité au sud du pays en raison des intempéries, selon le décompte du gestionnaire de réseaux de distribution d’électricité et de gaz en Wallonie, Ores. « Les conditions d’accès au réseau de distribution électrique sont très compliquées », décrit le gestionnaire sur son site internet.

>> Les prévisions région par région

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous