Intempéries: 150 secouristes arrivent de France, d’Italie et d’Autriche, avec bateaux et hélicos

Intempéries: 150 secouristes arrivent de France, d’Italie et d’Autriche, avec bateaux et hélicos
EPA

Quelque 150 secouristes venus de France, d’Italie et d’Autriche sont impliqués dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’Union européenne pour les inondations en Belgique, avec bateaux à moteur et hélicoptères, a indiqué vendredi la Commission européenne.

La Belgique avait activé dès mercredi le mécanisme de protection civile de l’Union européenne pour faire face aux dégâts provoqués par les inondations meurtrières dans le sud du pays. Dans la foulée, la France a annoncé envoyer de l’aide, dont 40 sapeurs-sauveteurs, ainsi qu’un hélicoptère avec des sauveteurs aquatiques. L’Autriche envoie quant à elle plusieurs embarcations et l’Italie des équipes de sauvetage, hélicoptères et bateaux, a détaillé la Commission lors de son point presse quotidien.

Le ministre-président wallon Elio Di Rupo avait pointé du doigt, vendredi matin sur La Première (RTBF), le manque de bateaux à moteur suffisamment puissants au sein de la Défense et de la Protection civile belges, appelant à tirer les leçons de la tragédie.

D’autres offres d’aide provenant d’autres pays de l’UE sont à l’étude pour évaluer si elles peuvent utilement rejoindre les équipes en Belgique, a ajouté la Commission, qui coordonne l’envoi de l’aide et finance partiellement son transport.

La Belgique peut aussi recourir aux cartes des satellites européens Copernicus pour repérer les zones inondées où des personnes seraient encore à secourir, a souligné la Commission.

Très durement touchée par les inondations et glissements de terrain, l’Allemagne n’a quant à elle, à ce stade, pas activé le mécanisme de protection civile de l’UE.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous