Accueil

Le pied de saint Jacques

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le pied de saint Jacques renferme des os du pied de saint Jacques et reçoit fréquemment, encore maintenant, la visite de pèlerins venus uniquement pour lui. Il fait en effet partie des arrêts sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, le musée disposant d’ailleurs du cachet à apposer dans le crédential des pèlerins.

Le trésor comporte également le pied de saint Blaise, réalisé par l’atelier de l’artiste vers 1260. Les reliques présentes à l’intérieur proviennent de Sébaste, en Arménie, et seraient parvenues à Oignies via Jacques de Vitry, qui se les serait procurées lorsqu’il était archevêque de Saint-Jean d’Acre.

Pour bien figurer le contenu de ces reliques, Hugo d’Oignies a représenté de manière explicite l’élément du corps (ici un pied). Il a suivi cette même logique dans le reliquaire de la côte de saint Pierre, en demi-lune.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs