Accueil Société

Forcer les soignants à se faire vacciner, une fausse bonne idée

Les experts du groupe Psychologie et Corona ont remis un nouveau rapport de leur baromètre de la motivation, consacré à l’obligation de la vaccination des soignants. Ils préconisent de se donner encore le temps avant d’éventuellement y arriver. Et de privilégier les débats et les échanges dans l’intervalle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Contrairement à la France ou à l’Italie, la vaccination des soignants ne sera pas rendue obligatoire en Belgique… du moins pour l’instant. Ainsi en ont décidé les différents ministres de la Santé réunis en commission interministérielle mercredi. Pour les membres du groupe Psy et Corona, c’est la meilleure des stratégies : il serait contre-productif de braquer les soignants qui hésitent encore en leur forçant la main. Mieux vaut au contraire prendre le temps d’organiser des débats et des rencontres pour que les récalcitrants puissent trouver des réponses aux questions qu’ils se posent encore sur les vaccins.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

65 Commentaires

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , jeudi 29 juillet 2021, 9:01

    Les petits caporals de la morale sont de sortie avec des arguments tous plus bidon l un que l autre. Arguments péremptoire qui ne résistent pas 5 minutes a l analyse. Courage aux soignants qui affirment leurs opinions contre la conjuration des imbéciles.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 2 août 2021, 13:40

    Sorti de votre coquille, M. Lhermitte?(s) un imbécile conjuré.

  • Posté par Bonisseur Hubert, lundi 19 juillet 2021, 23:09

    Les idiots voudraient que leurs avis soit considérés au même niveau que les autres, en invoquant la démocratie et l’égalité. Double contre-sens. En démocratie, l’idiot, minoritaire, est relégué à sa représentativité. Et l’égalité des droits n’est pas l’équivalence des savoirs

  • Posté par massacry olivier, lundi 19 juillet 2021, 23:16

    Entièrement d'accord, mais c'est ce que l'on pourrait appeler l'effet du "relatif", un peu comme comparer un tag à un Rubens. Hélas vous avez un homonyme au prénom funeste, qui semble sourd à ces évidences.

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 19 juillet 2021, 9:57

    PRIMUM NON NOCERE : depuis Hippocrate les soignants savent qu'il faut "d'abord ne pas nuire" avant de soigner l'autre. c'est ce que répète le patron de l'ABSYM qui considère que vacciner les soignants est une nécessité. A ce jour 80% de ses membres le sont , ce qui n'est pas mal du tout : à quand les autres membres de l'équipe ? Certains hôpitaux viennent de publier que près de 98% des malades Covid des soins intensifs (et donc des futurs décès) ... SONT des "non vaccinés" ! Ma famille et moi, essayons de ne PLUS aller chez du personnel soignant non vacciné . Par RESPECT des LIBERTÉS de chacun, Il serait urgent que l'on affiche clairement qui est vacciné ou pas lorsque l'on doit fréquenter le milieu médical (Cliniques, Hôpitaux; Médecins; etc ). Cela me semble FONDAMENTAL pour nos libertés !!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs