Accueil Société

Inondations: la réforme de la Protection civile de Jan Jambon, cible de critiques

L’ancien ministre de l’Intérieur avait fermé quatre des six casernes et réduit le personnel de 30 %. Des économies aujourd’hui pointées du doigt. Au point de faire machine arrière ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

C’est la preuve que la réforme des zones de sécurité de la Protection civile était une erreur ». Sur Matin Première (RTBF Radio), Elio Di Rupo n’a pas mâché ses mots. Et lancé le débat. Face aux inondations qui ont frappé la Wallonie ces derniers jours, la protection civile manquait d’hommes et de moyens, estime le ministre-président wallon.

« Et au niveau de l’armée il nous faut des petites barques avec des moteurs deux à trois fois plus puissants, a-t-il poursuivi. Manifestement, vu l’ampleur de la catastrophe, ni l’armée ni la Protection civile n’avaient le matériel ad hoc. Si les maisons sont inondées ou si elles s’effondrent, c’est dû à la force de l’eau. Mais que nous ne soyons pas capables d’atteindre les personnes sinistrées afin de les sortir de leurs maisons, c’est une leçon que nous devons tirer. Tous les services, depuis la Défense nationale jusqu’à la Protection civile, devront ensemble en tirer les leçons lorsque tout sera terminé ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

36 Commentaires

  • Posté par Van Obberghen Paul, lundi 19 juillet 2021, 10:45

    La question à se poser: si les moyens des services de secours n'avaient pas été amputés, la catastrophe aurait-elle eu la même ampleur? Mon avis est que oui, elle aurait eu la même ampleur. Des gens auraient sans doute pu être secourus un peu plus vite, mais cela n'aurait rien changer quant à l'ampleur de la catastrophe. Ce à quoi il faut penser maintenant, c'est comment faire en sorte que de tels épisodes climatiques, qui se multiplieront soyons en certain, aient moins de conséquences catastrophiques. Et le doublement des casernes de la sécurité civile ne fait pas partie des solutions.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 20 juillet 2021, 13:39

    @Van Obberghen Paul. Lorsque l'on a VU ces gens attendre 36 h sur les toitures ... jusqu'à ce qu'ils soient emportés; lorsque l'on voit ce "héro du quotidien" faire le travail avec son jet ski ou sa bouée ... Oui, je pense que les citoyens sont en droit de penser que le démantèlement de notre "Protection Civile" a empêché l'efficacité des secours. Où était le fameux "génie civil" de nos militaire ? Etc...

  • Posté par Stassart Guy, lundi 19 juillet 2021, 9:44

    La prochaine réforme sera la régionalisation de la Police. Avant cela, les décideurs sont occupés d'investir presque tous les budgets en Flandre La Walbanie sera tributaire de tous les Sherifs locaux feront leur loi.

  • Posté par Debersaques Bart, dimanche 18 juillet 2021, 15:11

    Quand de Wever incite la renaissance du "Hong Kong aan de Schelde" et définie la Belgique tant que "Failed State" : https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2021/07/06/is-bart-de-wever-zo-radikaal/ Quand certains politiciens ont tendance de que accélérer la décomposition et déclin de l’État Fédéral, c'est cool de citer leur nom. Quand le ridicule tue effectivement, il ne faut pas les remercier aux urnes.

  • Posté par Schlebe Bernard, samedi 17 juillet 2021, 12:56

    je fatigue à lire ces commentaires qui ne sont nullement triés. Certaines personnes se lâchent et critiquent d'autres commentaires. La faute à qui ? Au journal "Le Soir" bien sûr. Pourquoi ? Parce que rien n'est fait pour pouvoir trier les commentaires autrement que chronologiquement. Alors, @Le Soir, je le redis une nouvelle fois, s-v-p ajouter des votes Pour/Contre sur tous les postes et permettez alors aux commentaires intéressants d'être en première ligne comme le fait le forum du journal gratuit "L'essentiel' au Luxembourg. Il faut arrêter de donner la parole aux "débiles" et faire en sorte que les commentaires intéressants soient en première ligne. Il est vraiment temps d'agir.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs