Plusieurs corps retrouvés, jour de deuil national décrété, les cours d’eau «stabilisés»…: le bilan des inondations en Wallonie

Au lendemain de pluies diluviennes et d’inondations importantes, la Belgique panse ses plaies. La météo s’est calmée, le sec est de retour et du côté des cours d’eau wallon, les indicateurs se stabilisent ou s’améliorent. Même si les seuils d’alerte de crue restent atteints dans de nombreux endroits.

Les risques de crue et de débordements concernent toujours principalement les rivières de la Senne, la Dyle, la Gette, l’Eau d’Heure, l’Eau blanche et l’Eau noire, la Basse et la Haute Lesse, la Lhomme, l’Ourthe, l’Amblève, la Vesdre et la Meuse.

La situation étant plus rassurante sur ce point-là, l’heure du bilan a déjà commencé dans les communes et régions où l’eau s’est déjà retirée. Avec, à de nombreux endroits, les mêmes scènes de désolation. Ce vendredi, au fil des recherches, le bilan humain de cette catastrophe n’a cessé de s’alourdir.

Plus de vingt décès et de nombreux disparus

Durant l’après-midi, le chef du gouvernement fédéral, Alexander De Croo, entouré de la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden, et des ministres-présidents wallon et flamand, Elio Di Rupo et Jan Jambon, a salué le travail des secours et les renforts reçus de l’étranger. Devant la presse, ils ont dressé un bilan provisoire : 20 décès, dont 9 seulement sont déjà identifiés, et 19 personnes disparues.

Un recensement au niveau des autorités locales wallonnes laisse présager un bilan encore plus lourd et qui pourrait encore s’aggraver. Les secours étant toujours à l’œuvre et beaucoup de personnes isolées dans leur habitation n’ayant pu encore être contactées. Quelque 120 communes ont été touchées dans tout le pays.

Un jour de deuil national décrété

Le gouvernement fédéral a aussi décrété un jour de deuil national ce mardi 20 juillet pour les victimes des inondations meurtrières des deux derniers jours. À 12 heures précises, les sirènes des services de secours et d’intervention sonneront, un moment suivi d’une minute de silence. Les drapeaux seront mis en berne.

Alexander De Croo, le Premier ministre, a salué le « vrai élan de compassion qui traverse aujourd’hui notre pays », face à des inondations dont « il se pourrait qu’elles soient les plus catastrophiques que notre pays ait jamais connues ».

Les festivités nationales du 21 juillet, déjà limitées pour cause de coronavirus, seront encore réduites, non seulement par respect pour les victimes, mais aussi parce que de nombreuses forces humaines et matérielles devront toujours être mobilisées sur le terrain des inondations.

Le gouvernement wallon débloque des aides

Enfin, ce vendredi toujours, le gouvernement wallon a détaillé les différentes mesures prises afin de faire face aux conséquences des inondations. L’exécutif a ainsi décidé d’initier, de sa propre initiative, une procédure de reconnaissance de calamité publique. Par ailleurs, une aide d’urgence de 2,5 millions d’euros à destination des communes a été débloquée afin de leur permettre de prendre en charge les dépenses de première nécessité dans les premiers jours suivant les inondations.

Le gouvernement wallon a en outre mis en place un mécanisme de prêt sans intérêt en faveur des indépendants et entreprises touchés par les inondations. Quelque 125 millions maximum seront ainsi mobilisés pour couvrir 2.500 prêts d’un montant maximal de 50.000 euros.

Cinq autres millions sont encore prévus pour permettre aux communes de recruter du personnel pour une durée de 3 mois en vue du nettoyage et de la réparation des routes et des bâtiments endommagés ainsi que de l’assistance aux citoyens pour leurs démarches administratives.

Enfin, le Centre régional d’aide aux communes accordera un prêt sans intérêt aux communes sinistrées afin qu’elles octroient un prêt de 2.500 euros par foyer impacté et qu’elles prennent en charge les réparations d’extrême urgence des bâtiments communaux. Ces prêts permettront d’anticiper les interventions des compagnies d’assurances et du Fonds des calamités publiques.

Retrouvez toutes les prévisions météo de votre région sur www.lesoir.be/meteo

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous