Accueil Sports

Jacques Hereng, témoin d’une autre époque olympique

En 1964, Jacques Hereng est l’envoyé spécial du Soir aux premiers JO de Tokyo. Il en a gardé quelques souvenirs émus.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le premier contact avec Tokyo est assez brutal. On est loin de la carte postale classique avec geisha, jardin fleuri et Fuji Yama. Tout au long de la nouvelle autoroute qui mène vers le centre, ce ne sont que chantiers, grues et entrepôts poussiéreux. Malgré la gentillesse éternellement souriante de ses hôtes, notre touriste olympique est déçu. S’il n’apercevait pas à l’horizon le scintillement des gigantesques enseignes en caractères japonais, il aurait tout simplement l’impression d’avoir atterri dans la banlieue industrielle d’une grande ville britannique. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs