Trois blessés dans la fusillade près d’un stade à Washington

Trois blessés dans la fusillade près d’un stade à Washington

Trois personnes ont été blessées par balles à l’extérieur d’un stade où se déroulait samedi un match de baseball à Washington, provoquant l’interruption de la partie et l’évacuation du public.

Trois personnes ont été blessées par les tirs, a indiqué le chef adjoint de la police de Wshington, Ashan Benedict, revenant sur un premier bilan faisant état de quatre personnes touchées.

Deux des blessés se trouvaient dans l’une des deux voitures impliquées dans la fusillade, tandis que la troisième personne est une femme qui se trouvait sur le trottoir à la sortie du match, a-t-il dit.

«A aucun moment pendant l’incident les personnes qui assistaient au match à l’intérieur du stade n’ont couru le moindre danger. Ce n’était pas un incident de type tireur actif. Tout s’est déroulé à l’extérieur du stade» a-t-il déclaré à la presse.

La femme blessée «devrait s’en sortir», a-t-il ajouté.

Match interrompu

La fusillade avait été entendue alors que des milliers de spectateurs assistaient à un match entre les Washington Nationals et les San Diego Padres, qui a rapidement été interrompu.

Deux journalistes de l’AFP présents au match ont pour leur part entendu environ une dizaine de coups de feu.

Plusieurs rafales d’arme automatique sont clairement identifiables dans des vidéos publiées par la suite sur les réseaux sociaux. Une autre vidéo montre des flots de gens s’enfuir en courant.

Les spectateurs ont été priés de quitter les lieux, ce qu’une partie d’eux a fait, et les sportifs ont eux aussi quitté le terrain précipitamment.

«Il y a en ce moment une enquête en cours et il apparaît que tout danger est pour le moment écarté», a fait savoir la police.

Le match reprendra dimanche.

Plus d’une centaine d’homicides par arme à feu

Les Etats-Unis ont une longue et douloureuse histoire de violences mortelles par armes à feu perpétrées dans la rue, dans des établissements scolaires, sur des lieux de travail voire dans des centres commerciaux.

Il y a eu plus d’une centaine d’homicides cette année à Washington dont de nombreux par armes à feu.

Samedi, la police a offert une prime de 60.000 dollars pour identifier la personne ayant tué par balles une fillette âgée de six ans qui jouait avec sa trottinette dans un quartier du sud-est de Washington.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous