Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Olav Spahl, chef de la délégation belge à Tokyo: «J’attends de meilleurs résultats qu’à Rio»

Trois ans après son arrivée dans notre pays, Olav Spahl, le chef de la délégation belge à Tokyo, attend des Jeux « super-positifs » pour le Team Belgium. Malgré une préparation compliquée par la pandémie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 8 min

Arrivé à l’automne 2018 au COIB en provenance du Comité olympique allemand pour y succéder à Eddy De Smedt en tant que directeur des sports, l’Allemand Olav Spahl, 47 ans, assurera le rôle de « chef de mission » à Tokyo, un terme propre aux JO qui signifie qu’il sera le responsable de la délégation du Team Belgium, forte de 300 personnes. A quelques jours du début de Jeux, il est résolument optimiste sur les chances de succès de son groupe.

Olav Spahl, le CIO a-t-il eu raison de vouloir maintenir ces Jeux de Tokyo à tout prix quand on voit dans quelles conditions ils vont se dérouler ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs