Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Des «Jeux de riches» dans un pays de plus en plus pauvre

C’est le quotidien populaire et sportif Gendai qui a révélé l’information dernièrement, et elle a suscité un tollé d’anthologie au Japon. D’autant plus que ce tabloïd l’a résumée en une avec un titre choc : « La vie de palace des barons de Lausanne, aux frais de la princesse… et des contribuables tokyoïtes ! » Un titre qui était imprimé en idéogrammes immenses et de couleur rouge sang, comme ce journal le fait chaque fois qu’il est en colère.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le comité organisateur des Jeux de Tokyo a réservé 1.400 chambres dans les hôtels les plus luxueux de la capitale à l’attention des dirigeants et des invités du Comité international olympique (CIO) qui vont assister à l’événement à partir de vendredi, jour de la cérémonie d’ouverture. Le coût de la nuitée dans les plus belles suites de ces palaces atteint parfois 300.000 yens (plus de 2.000 euros). Or, en vertu du contrat d’attribution des Jeux, l’essentiel des factures hôtelières de ces dignitaires sera payé, non par le CIO, mais par la ville hôte.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Michel Alain, lundi 19 juillet 2021, 0:26

    écrit par "Bernard Delattre et Bernard Delattre, correspondant ......" ?! Pas encore vu celle-là ! A moins qu'ils soient vraiment deux, mais alors qui a fait quoi ? Ou peut-être essaient-ils de gonfler la facture comme ceux du CIO ?

  • Posté par Tic Tac, dimanche 18 juillet 2021, 21:58

    C'est triste, les jeux olympiques, l'euro, le tour de..., les plus pauvres devront encore se serrer la ceinture.

  • Posté par Pablos Gino, dimanche 18 juillet 2021, 21:00

    Du temps des romains c'était du pain et des jeux pour tous, à présent ça devient des jeux sans pain pour la plebe et caviar pour les patriciens .

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs