Accueil Société Enseignement

Le congé de paternité des enseignants porté officiellement à 15 jours ouvrables

Sur ces 15 jours de congé, dix devront obligatoirement être pris en bloc afin de pourvoir au remplacement de l’enseignant absent.

Temps de lecture: 1 min

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a définitivement approuvé lundi à l’unanimité un projet de décret qui porte dès cette année le congé de paternité des enseignants de 10 à 15 jours ouvrables, comme appliqué au niveau fédéral depuis plus de six mois déjà.

Sur ces 15 jours de congé, dix devront obligatoirement être pris en bloc afin de pourvoir au remplacement de l’enseignant absent.

Cet allongement bénéficiera d’un effet rétroactif. Ainsi, tous les enseignants qui sont devenus pères depuis le 1er janvier dernier pourront bénéficier de la mesure jusqu’à la fin de l’année.

En 2023, ce congé de paternité sera porté à 20 jours ouvrables, comme décidé aussi au niveau fédéral à la fin de l’année dernière..

Le décret étend aussi de 5 à 10 jours ouvrables le congé octroyé aux enseignants en cas de deuil d’un enfant.

Il révise également les dispositions de congé des profs lorsque leur enfant se marie.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dubois Raymond, jeudi 22 juillet 2021, 15:49

    Une idée - Les élèves seront répartis pendant 2 semaines - L'enseignement se portera mieux

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une