Accueil Économie Finances

Le variant delta donne un coup de froid aux marchés et au brut

Les bourses mondiales ont bu la tasse, ce lundi. Le baril de pétrole est repassé sous les 70 dollars.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Gros coup de mou pour les bourses mondiales ce lundi, en particulier en Europe. Au premier rang des inquiétudes la progression des contaminations par le covid-19 notamment à cause du variant delta, à l’heure même où l’Angleterre lève ses restrictions. Vers 17 heures, la Bourse de Londres perdait 2,72 %, celle de Paris 2,80 % et celle de Francfort 3,14 %. La baisse atteignait 2,20 % à Bruxelles pour l’indice Bel 20. De l’autre côté de l’Atlantique, la Bourse de New York chutait elle aussi à l’ouverture, sur les mêmes craintes quant à sur l’économie et sur l’inflation de la propagation du variant delta du coronavirus. L’indice Dow Jones plongeait de 2,20 % et le Nasdaq de 1,34 %. Et les marchés avaient déjà reculé plus tôt en Asie, poussés vers le bas par des facteurs identiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jean-Marie Werts, lundi 19 juillet 2021, 22:56

    Pour le pétrole bien fait pour fait eux les américains à mon avis ont du taper sur la table ce que l'Europe ne sait pas faire mais il faudra voir si ce recul durera tant mieux pour les consommateurs car le mazout à encore de beaux jours devant lui n'en déplaise aux cocos écolos, les chaudières à condensation polluent moins que la production d'électricité qui naturellement est étatisée.

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs