Alexander De Croo sur la crise des sans-papiers: «On doit trouver des solutions, pas créer des problèmes»

Alexander De Croo sur la crise des sans-papiers: «On doit trouver des solutions, pas créer des problèmes»

La situation des sans-papiers se détériore d’heure en heure. Ce matin, une petite dizaine d’entre eux ont été emmenés pour recevoir des soins, nous revient-il du terrain.

Sur le plan politique, un nouveau cap vient d’être franchi. Au bureau du Parti socialiste, qui se tenait ce matin, le vice-Premier socialiste, Pierre-Yves Dermagne, a indiqué qu’il avait averti le Premier ministre et les vice-Premiers qu’en cas de décès d’un sans-papiers, « les ministres et secrétaires d’Etat PS remettraient leur démission dans l’heure. »

Lors du Comité de concertation, le Premier ministre Alexander De Croo est revenu sur cette crise politique. Je pense qu’à un moment comme aujourd’hui où 31 personnes sont mortes, que des centaines des maisons sont détruites, que des centaines de gens n’ont plus de toît sur leur tête, la dernière chose dont on a besoin c'est d'une crise politique. Je ne peux pas imaginer que quelqu’un de censé prendrait des décisions qui rendent une situation très pénible dans laquelle notre pays et notre population se trouve rendrait les choses encore plus difficiles. Ce qu’on attend de nous, c’est de trouver des solutions, pas de créer des problèmes.

Le Premier ministre a également mis en avant les efforts consentis par le gouvernement ces derniers jours.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous