Accueil Belgique Politique

La grève des sans-papiers menace d’emporter la Vivaldi

PS et Ecolo menacent ouvertement de quitter le gouvernement en cas de décès d’un gréviste. Le Premier condamne la menace. Mais les positions des uns et des autres restent très éloignées, avec un risque pour les grévistes et la stabilité du pays.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 6 min

La grève des sans-papiers a viré au départ de crise politique, ce lundi. En matinée, nous apprenions que le vice-Premier socialiste Pierre-Yves Dermagne avait évoqué en bureau de parti ce dossier délicat. Il a indiqué avoir signifié au Premier ministre et aux autres vice-Premiers que si un sans-papiers venait à décéder, « les ministres et secrétaires d’Etat socialistes démissionneraient dans l’heure ». C’est la première fois qu’un parti fait de ce dossier une question de gouvernement.

Quelques minutes après la publication de ces informations, le coprésident d’Ecolo, sans parler de démission, tenait un propos comparable. « Nos actes seront bien entendu posés en pleine cohérence avec nos propos et nous l’avons fait savoir dès hier au Premier ministre », a indiqué Jean-Marc Nollet.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

133 Commentaires

  • Posté par S M, mercredi 21 juillet 2021, 16:58

    @Collin liliane et ceux que ça intéressent... Je me penche, depuis plus de 30 ans, très régulièrement dans le Coran et, comme tout texte fondateur d’un monothéisme, il est le reflet de la violence de son époque et, par définition même, s’intronise comme la seule vraie religion. Ceci dit, partant de ce texte, il y a autant de courants dans l’islam que dans le christianisme et tous n’appellent pas à décapiter du « kouffar ». Un idiot utile est une personne qui refuse de voir l’islamisme pour en tirer un bénéfice personnel (clientélisme, par exemple) tout en étant utile, par sa position, à l’avancée de l’islamisme. Faisant face à la pression frériste depuis 12 ans à travers la multitude d’associations qu’ils noyautent, ce n’est pas mon cas. – Le milieu dans lequel je travaille est composé d’une très grande majorité d’étrangers de toutes nationalités et de toutes religions mais avec une nette prédominance de musulmans dont certains sont intégristes. Au lendemain des attentats de Charlie, j’ai rejoint mon lieu de travail avec un médaillon « Je suis Charlie » malgré la crainte de mon entourage. Sur les 50/60 Belges « de souche » que j’ai croisés ce jour-là, 2 affichaient le même soutien. Je maintiens ce que j’ai dit : tant que le citoyen ne sera pas empêché dans ses libertés quotidiennes par des « demandes » islamistes, il ne se bougera pas et continuera à penser que les journalistes, les profs, les caricaturistes… « ils l’ont un peu bien cherché, non ? » – Les migrations auront lieu : c’est mathématiquement inéluctable. A moins d’abattre les avions qui décollent des pays d’immigration, de noyer un à un les migrants qui viendraient par la plage et de tirer à vue sur ceux qui empruntent la voie terrestre, il y aura des migrants sur notre sol, légaux ou illégaux, tant qu’il y aura des gens qui rêvent d’une vie meilleure. Faut-il les accepter tous ? Non, il y a des contraintes sociales et économiques à l’immigration mais la Belgique devra en prendre sa part et autant le prévoir avec des lois claires, précises, le plus objectives possible et largement diffusées qui éviteront peut-être des rêves inutiles, des souffrances humaines, du chantage, le déchirement du pays…et la récupération par les Frères du malheureux épuisé par dix ans d’attente. Est-ce simple ? Non, si on veut rester humain, vigilant et ne pas agir globalement. On peut aussi aller voir ce que font les autres… Et financièrement ? Ça va coûter cher parce qu’il faudra éduquer les arrivants au respect de la démocratie qui les a accueillis et lutter contre tous les mouvements religieux qui veulent se mêler de décisions politiques – Tout ce que vous dites sur l’influence des Frères, je le partage. Mais, Madame Haouach a parfaitement le droit d’être voilée si elle le veut mais… pas pour représenter le gouvernement. La faute est chez Madame Schlitz. Tiens, elle démissionne quand ? Merci pour vos commentaires qui m’amènent toujours à réfléchir.

  • Posté par Lambert Guy, mercredi 21 juillet 2021, 9:40

    En 2018, 5 ministres et secrétaires d'Etat NVA démissionnaient du gouvernement en écrivant: "...Nous ne pouvons pas être d'accord avec votre décision de vous rendre à Marrakech afin d'exprimer, au nom du gouvernement fédéral, l'accord au Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières." Sommes-nous capables en 2021 d'accepter que d'autres ministres non extrémistes puissent aussi démissionner? Peut-on croire un seul instant qu'il a été possible en 2010 de sauver des banques qui avaient provoquer une crise mondiale et de nous endetter de plusieurs dizaines de milliards, de laisser venir chez nous des tricheurs, des menteurs, des voleurs comme Mr Kodiev, de permettre à Mr Jambon d'user de son pouvoir pour choisir des immigrés qui lui conviennent en Syrie pour les faire venir en Belgique mais qu'il est totalement impossible de proposer un asile aux malheureux d'aujourd'hui?

  • Posté par S M, mardi 20 juillet 2021, 18:16

    @Delpierre Bertrand. J’ai dû mal me faire comprendre…Nous connaissons tous des musulmans qui ont fui/quitté leur pays d’origine, qui vivent leur religion de manière privée, qui se sont parfaitement intégrés à notre culture, qui vivent dans une rue où vivent des Belges, des Italiens… croyants, athées… et qui ont compris le plaisir de jouir de nos libertés et ce, quoi qu’il soit écrit dans le Coran. Ceux qui posent problème sont les extrémistes et c’est pour lutter contre les dangers distillés par ces fous que le Danemark vient de promulguer une cinquantaine d’amendements très très pragmatiques dans le but de mélanger les populations de gré ou de force (casser la ghettoïsation que nous acceptons) et d’éviter des groupes communautaires vivant en parallèle de la société danoise « historique ». Ce pays très démocratique et très soucieux de la liberté des individus a pourtant décidé de lutter contre le « naïvisme » qui mettait en péril l’équilibre de son bien-être et a fait publicité de ses nouvelles normes dans les pays de l’immigration, coupant l’herbe sous le pied aux passeurs de là-bas et aux manipulateurs sur son territoire. Tout n’est certes pas parfait et certaines lois ont l’effet contraire, raison pour laquelle il faut aller voir et non importer tel quel…J’ai fait référence au Danemark pour répondre à De Croo ou Van Parijs qui s’inspirent des idées anglo-saxonnes…

  • Posté par Delpierre Bernard, mardi 20 juillet 2021, 16:26

    @SM, comment nous imputer la ghettoïsation des immigrés d'origine musulmane alors que le fondement du Coran exclut tout rapprochement avec ceux qu'ils considèrent infidèles ( les juifs et les chrétiens) car j'écarte les athées et libre-penseurs promis eux à la solution finale et qui cautionne le mensonge lorsque des relations sont quand même requises. Ignorer les comportements haineux instillés par cette religion où le terme " amour "n'est jamais utilisé, où la soumission aveugle est de mise et où la femme est réduite aux rôles de servante et de poule pondeuse nous conduira tôt ou tard à de violentes confrontations. Quant à l'exemple du Danemark , vous devriez vous pencher sur les récentes mesures d'isolement et/ou de rapatriement qu'ils ont dû prendre en réaction aux actes criminels des immigrés pour lesquels , il est vrai , ils avaient eu aussi les yeux de Chimène..

  • Posté par collin liliane, mardi 20 juillet 2021, 17:09

    Exact. « Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. » (Sourate 5, verset 51)

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs