Un «service bancaire universel» à 60 euros par an

Parmi les services inclus dans le «pack»: 24 retraits gratuits minimum par an aux distributeurs de sa banque, au moins 60 opérations manuelles par an au guichet, l’impression gratuite des extraits de compte aux automates…
Parmi les services inclus dans le «pack»: 24 retraits gratuits minimum par an aux distributeurs de sa banque, au moins 60 opérations manuelles par an au guichet, l’impression gratuite des extraits de compte aux automates… - Le Soir.

Le dossier bloquait depuis plusieurs semaines – l’autorité belge de la concurrence devait notamment donner son accord – mais banques et gouvernement fédéral sont finalement parvenus à un compromis sur la fourniture d’un service bancaire universel. En pratique, l’idée qui devait au départ faire l’objet d’une loi et qui a finalement débouché sur un protocole sectoriel non contraignant vise à compenser la digitalisation galopante des services financiers en garantissant l’accès à une série d’opérations bancaires manuelles et « papier » pour un prix plafonné à ceux qui le souhaitent.

Des tarifs et des hausses de prix plafonnés

Parmi les services inclus dans le « pack » : 24 retraits gratuits minimum par an aux distributeurs de sa banque, au moins 60 opérations manuelles par an au guichet, l’impression gratuite des extraits de compte aux automates… Le tarif maximum fixé est de 60 euros par an (ou 5 euros par mois). Le protocole vise également à plafonner toute augmentation des tarifs bancaires à moins de 6 euros par an. L’accord est valable 3 ans, délai au-delà duquel il faudra renégocier les termes avec le secteur.

Sur le même sujet
Service bancaire
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous