Accueil Opinions Éditos

Deuil national…

Si le gouvernement fédéral chutait, il pourrait alors être question non plus d’une nation en deuil mais du deuil de la nation.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 2 min

Cela paraît ubuesque, impensable et pourtant nous savons d’expérience que cela n’est pas impossible : la Belgique, qui a dû affronter les premiers mois d’une pandémie sans précédent avec un gouvernement en affaires courantes, pourrait devoir gérer une nouvelle situation de détresse exceptionnelle – la destruction de centaines de maisons et la mort de minimum 31 personnes à la suite des inondations – sans gouvernement fédéral de plein exercice et dans un contexte de crise politique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Moisse Claude, samedi 24 juillet 2021, 4:44

    Le PS et Écolo, qu'elle déception! Encore une!

  • Posté par Monsieur Alain, mercredi 21 juillet 2021, 11:14

    Tout est dit Mme Delvaux - PS et ECOLO ont clairement dit que - non seulement - ils étaient prêt pour le pire mais qu'en plus, ils étaient prêts à le provoquer.

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 21 juillet 2021, 0:03

    Ce n est pas l extrême droite qui est tapie dans l ombre mais l extrême gauche qui tire les ficelles pour ces illégaux poussent le bouchon de plus en plus loin

  • Posté par Surmont Willy, mardi 20 juillet 2021, 21:39

    Faut-il que ce soit le pb des sans papiers qui détruirait mon pays, je trouve celà abject et innommable! Ce ne sont pas des étrangers qui doivent décider de notre futur, aussi humain que ce drame soit! Et cette menace du PS et d'écolo est stupide, irresponsable et très très mal à propos! Il y a d'autres priorités, surtout avec cette catastrophe qui nous est tombée du ciel!!

  • Posté par Bricourt Noela, mardi 20 juillet 2021, 8:20

    Monsieur Magnette explique que le nord de notre pays craint le VB et que c'est le motif pour lequel le Nord n'ose pas trouver une solution pour les grévistes de la faim . Le risque est effectivement grand et ne concerne pas que le nord de notre pays; mais concerne notre pays entier et le mettrait en grand danger . Et Monsieur Magnette doit aussi en tenir compte. Fuir comme le proposent deux partis que sont le PS et écolo me semble encore plus détestable. Et après, séparer le pays? Quelle démission! Cette proposition va détruire le pays et appauvrir encore plus le sud et n'apportera certainement rien de bon au Nord et rien de bon pour les expatriés.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs