Accueil La Une Économie

Nico Cué (FGTB): «On va faire une guérilla au gouvernement»

Le secrétaire général des métallos de la FGTB l’assure : « Si on doit agir seul, on le fera ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

S i on doit y aller seul on ira tout seul  », assure Nico Cué, secrétaire général de la FGTB Métal, au micro de La Première.

Entre la politique gouvernementale, les élections sociales qui arrivent à grands pas et le Premier Mai, le syndicat socialiste veut passer à l’offensive et appelle à la grève générale.

«  On va faire une guérilla contre le gouvernement comme il fait une guérilla sur tous les secteurs de la vie des travailleurs  », affirme le syndicaliste.

«  Ici, on est en face d’un gouvernement qui fait en sorte que nos vies soient plus difficiles demain qu’aujourd’hui : avec l’index, les pensions, la loi sur travail  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par luigi cafagna, mercredi 4 mai 2016, 11:42

    Aprés que le gouvernement précedent ait lancé le début du démantellement de la sécurité sociale,voilà qu'on s'apperçoit de l'emballement des mauvaises réformes;heureusement que la compétition des élections sociales en réveille certains.

  • Posté par Jean-Marie Goossens, lundi 2 mai 2016, 14:31

    Les syndicats ont trop de pouvoir, trop d'argent, ne doivent rendre de compte à personne (même pas à leurs adhérents) et ils osent parler de justice sociale et une partie des travailleurs wallons, pas assez de cervelle. Sinon, comment expliquer que seuls les agents pénitentiaires wallons font grève, que seuls les TEC étaient quasi à l'arrêt. Les syndicats wallons pratiquent la politique de la terre brûlée mais ils oublient que, sans les patrons, ils n'y aurait pas d'emploi

  • Posté par Paul Lemaire, lundi 2 mai 2016, 12:10

    Il ferait bien mieux de s'intéresser au TTIP plutôt que de mener des combats d'arrière garde..

  • Posté par Gérard VIGNERON, lundi 2 mai 2016, 9:56

    Et que font les syndicats contre le dumping social ( voir à la ville base de Charleroi, les grands travaux de génies civils pour le nouveau centre commercial) le scandal n'est pas là??

  • Posté par Mathieu Colmant, lundi 2 mai 2016, 9:27

    Vous faites ce que vous voulez, tant que vous laissez bosser les travailleurs qui veulent bosser... Allez bloquer la rue de la loi si vous voulez, mais laissez-moi gagner ma croûte !

Aussi en Économie

Twitter à deux doigts de la mort cérébrale

La modération du réseau social est en lambeaux. Les rêves libertariens d’Elon Musk se heurtent à l’intransigeance des annonceurs, des régulateurs européens et d’Apple par rapport aux contenus toxiques. Qui inondent désormais la plateforme.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs