Bruxelles: une maison à vendre pour 2,5 millions d’euros (photos)

Presse-papier01

Située à deux pas de la chaussée de Waterloo et toutes ses facilités, cette maison uccloise des années 1920 a définitivement un petit air de campagne ! Elle le doit à son jardin de 9 ares joliment aménagé et situé à l’abri des regards, mais aussi au bois de la Cambre, qui borde littéralement l’arrière du terrain. De grandes baies vitrées permettent de profiter de ce cadre unique, même depuis l’intérieur de la maison. Celle-ci est idéale pour une famille grâce à ses 5 chambres, ses 3 salles d’eau, ses grandes réceptions ou encore son vaste sous-sol.

1

Situation

Cette grande villa est située à Uccle, dans une voie résidentielle sans issue. En plus de son charmant jardin à l’abri des regards, elle profite d’un environnement vert grâce à la proximité immédiate du bois de la Cambre. Ce cadre est plutôt unique en ville, d’autant plus que la maison se trouve également à deux pas de toutes les facilités. La chaussée de Waterloo est en effet située à cinq minutes à pied et rassemble une belle offre de commerces, services et arrêts de bus. On trouve aussi un peu plus loin des arrêts de trams ainsi que diverses écoles (notamment internationales). Le parking est aisé grâce au garage et à l’allée privative qui le précède.

2

Etat général

Il s’agit d’une villa typique des années 1920. Elle a été globalement rénovée il y a une quinzaine d’années, tout en préservant son charme et différents éléments d’époque, comme ses parquets ou quelques anciens châssis avec des vitraux. La cuisine équipée et les salles d’eau sont contemporaines et en bon état, et les peintures intérieures viennent d’être rafraîchies. La maison est équipée d’un système d’alarme, un adoucisseur d’eau et la majorité des châssis sont en double vitrage. La chaudière au mazout est plus ancienne, mais fonctionnelle. Des améliorations énergétiques restent donc possibles, mais le bien est néanmoins en très bon état.

3

Disposition

La villa dispose d’une grande entrée accueillant un WC et l’escalier, et desservant les pièces du rez. Celui-ci se compose principalement d’un très vaste séjour avec feu ouvert, divisé en plusieurs zones, dont de beaux espaces vitrés qui permettent de profiter du jardin. Juste à côté,se trouve une cuisine équipée avec un coin à déjeuner donnant lui aussi sur l’extérieur. Le premier étage rassemble une chambre, un bureau (ou petite chambre) ainsi qu’une suite parentale avec une chambre, des placards, une salle de bain et une grande terrasse. A l’étage supérieur, on retrouve deux chambres identiques et deux salles de bain, dont une est surplombée par une chambre en mezzanine. Le sous-sol accueille une buanderie, le garage et plusieurs espaces de rangement. A cela s’ajoute un jardin de 9 ares aménagé avec goût et soin.

4

Prix

La villa est affichée au prix de 2.575.000 euros. Quelques améliorations énergétiques peuvent encore y être apportées, mais le bien est soigné et a récemment subi un rafraîchissement intérieur.

Adresse : Uccle

Surface habitable : +/- 300 m2

Chambres : 5

Salles d’eau : 3

WC : 4

Cave : oui

Jardin : oui, 9 ares

Etat : rénové

Garage : oui

PEB : G

Agence :Immobilière Le Lion

 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Martin Buxant (à g.) et Joan Condijts, respectivement rédacteur en chef et CEO, croient toujours en leur bébé.

    LN24 à vendre? Pas si vite!

  2. SPAIN-VOLCANO (2)

    La sourde menace du volcan de La Palma

  3. Parlera-t-on de père, de mère, et d’un parent de sexe neutre. Le débat promet d’être intense.

    Faut-il supprimer les genres au sein de la famille?

La chronique
  • Brux-ils Brux-elles: le vaccin, signe d’un grand écart

    Les douze communes les moins bien vaccinées du pays sont… bruxelloises. Chez les 12-17 ans, le taux de vaccination est de 31 % dans la capitale, contre… 83 % en Flandre, 59 % en Wallonie. Pas une statistique pour sauver la Région bruxelloise, pas une tranche d’âge qui se distingue, pas vraiment une commune qui sort du lot (même la meilleure de la classe, Woluwe-Saint-Pierre, dépasse à peine les 65 %). Au total, à peine 54 % de la population totale a déjà reçu une première dose (80 % de Flamand(e)s et 69 % de Wallon(ne)s).

    Des efforts pas toujours payants

    Pire, de semaine en semaine, les chiffres stagnent, forçant les autorités à repousser les objectifs. A la veille des vacances, on visait encore 65 % de vacciné(e)s chez les plus de 18 ans pour la mi-juillet. A la rentrée, on espérait les 65 %, de la population totale cette fois, protégée pour fin octobre. Tenable moyennant un rythme...

    Lire la suite

  • La grande gayole du covid wallon

    A quelques encablures de la phase du « chacun décide pour lui-même », c’est déjà l’opacité qui règne. En Wallonie du moins, car à ce stade, on a l’impression qu’il y a désormais trente-six niveaux de prises de décisions qui se penchent sur la manière de combattre la reprise du covid dans le sud du pays, et plus grand monde qui sache à quel saint se vouer.

    C’est sans doute un brin exagéré mais ce lundi il y avait à tout le moins de l’énervement dans l’air, tant le « qu’est-ce qu’on fait...

    Lire la suite