Accueil Auto

À partir de 2025, la Flandre achètera uniquement des voitures électriques

En 2020, à peine 4 % des véhicules étaient entièrement électriques.

Temps de lecture: 1 min

À partir de 2025, la Région flamande n’achètera ou ne louera plus que des voitures entièrement électriques. Les camionnettes suivront deux ans plus tard, selon le plan d’action pour mobilité « 2.0 » approuvé par le gouvernement régional. Ce plan réaffirme l’objectif de réduire de 40 % les émissions de CO2 liées aux déplacements professionnels d’ici 2030. Mais pour atteindre cet objectif, « il faudra passer à la vitesse supérieure dans le domaine du verdissement du parc automobile, et surtout de l’électrification », détaille le plan.

Au rythme actuel, cette ambition de réduction de 40 % des émissions est loin d’être atteinte. Les émissions de CO2 n’ont en effet diminué que de 4,7 % entre 2015 et 2019. Ce taux de réduction devrait être trois fois plus élevé (-3,35 % par an) pour atteindre une réduction de 40 % d’ici 2030. Le gouvernement flamand doit donc faire un effort supplémentaire pour rendre sa flotte de véhicules plus verte.

Le gouvernement a donc affiné ses ambitions dans le plan d’action renouvelé. L’accent est mis sur l’électrification de la flotte de véhicules. En 2020, à peine 4 % de cette flotte était entièrement électrique. À partir de 2025, seules les voitures entièrement électriques pourront être achetées. Les camionnettes suivront deux ans plus tard.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 15 septembre 2021, 11:55

    Il est tout-à-fait clair que l'état, les régions et les villes doivent montrer l'exemple en ma matière. On aimerait que Bruxelles suivent le pas, qui pratique abondement le "Faites ce que je dis, pas ce que je fais". Je pense en particulier à la STIB qui traîne le pieds alors que plusieurs villes majeures dans le monde sont déjà passées au Bus 100% électrique sur batterie. La frilosité de la STIB en la matière est pathétique. Et non l'hybride n'est pas une solution (complexité de la formule donc coût élevé, et toujours émettrice de CO2). Suivre ou croiser un bus Diesel de la STIB est une torture pour les poumons.

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, mercredi 21 juillet 2021, 18:14

    Petit commentaire en faveur des voitures honnies actuellement : qui va s'attaquer à la pollution générée par le transport maritime ? UN seul transporteur pollue autant en souffre que 50 millions de voitures. Il y a combien de voitures en Flandre ?

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 15 septembre 2021, 11:50

    C'est effectivement un sérieux problèmes, mais de nombreux acteurs s'y attaquent. C'est surtout un problème pour les portes-containers qui parcourent de longues distances. Possibilité avec turbine à gaz ou pile à combustible. Pour de plus petites unités et des trajets plus courts, il y a déjà des exemples opérationnels sur batteries.

  • Posté par Bibliotheque Jean De La Fontaine , mardi 20 juillet 2021, 23:29

    C'est un effet d'annonce. C'est un mensonge que de laisser croire que la plupart pourront rouler en véhicule électrique et que ce sera mieux pour la planète. Rouler au nucléaire grâce à des centrales pourries et grâce à des batteries alimentant la guerre en amont et non-recyclables en aval, n'est pas une option durable. Sans compter l'effet rebond qui augmentera le nombre de kilomètres parcourus et les embouteillages.

  • Posté par Guiot Philippe, mardi 20 juillet 2021, 20:45

    on en reparlera...... Pour rappel : Une loi prévoyant l’arrêt progressif des réacteurs du parc nucléaire belge au bout de 40 ans d’exploitation a été votée en 2003 et nous sommes en 2021, non ?

Plus de commentaires

Aussi en Auto

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs