Inondations: encore 1.650 foyers sans eau potable mardi, soit deux fois moins que la veille

10934367-020

À la suite des intempéries qui ont durement touché la Belgique, 1.650 foyers n’ont toujours pas accès à l’eau depuis leurs robinets, selon le dernier bilan de la Société wallonne des eaux (SWDE) communiqué mardi en fin de journée. Lundi, à la même heure, c’était 3.400 ménages qui faisaient face à ces problèmes d’eau, preuve que la situation évolue rapidement. Les problèmes à Pepinster pour les 150 foyers qui connaissent une coupure totale d’eau, restent inchangés.

La situation est à présent rétablie sur le village de Rivière (Profondeville) et dans la zone de Lustin bas en province de Liège, et à Floriffoux en ce qui concerne la région namuroise.

Les communes toujours concernées par une non-potabilité de l’eau sont toutes situées en province de Namur, avec Houyet (Celles), la partie haute de Dave, et Ham-sur-Sambre. La SWDE rappelle une nouvelle fois que l’eau déclarée non-potable ne peut pas être consommée, même bouillie.

Deux communes connaissent également encore des coupures ponctuelles, à savoir Profondeville (Bois de Villers) et Dison, où une fuite en cours de réparation perturbe l’alimentation de 50 foyers.

La SWDE prévient que dans les prochains jours, des incidents pourraient encore survenir sur son réseau de distribution dans les zones impactées par les inondations, mais qu’ils ne seront plus repris dans son actualisation régulière. Ces incidents pourront néanmoins être retrouvés sur le site web de la SWDE, dans la rubrique « votre commune ».

Enfin, la Société wallonne des eaux effectue des distributions de bouteilles d’eau pour les communes qui subissent encore des perturbations. Les habitants de Dave recevront de l’eau en porte-à-porte, et à Pepinster, des distributions seront effectuées dans les rues.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous