JO 2020: le patron de l’OMS appelle à gagner «la course contre le virus»

@Afp
@Afp

Dressant un parallèle avec les JO de Tokyo qui s’ouvrent vendredi, le patron de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a appelé mercredi gouvernements, entreprises et populations du monde entier à s’unir dans leur « course » contre le Covid-19.

« Nous ne sommes pas dans une course les uns contre les autres, nous sommes dans une course contre le virus », a déclaré le directeur général de l’agence onusienne face aux membres du Comité international olympique (CIO) réunis dans la capitale japonaise pour leur 138e session.

« Pour réussir ces Jeux olympiques, il faut de la vitesse, de la force et de l’habileté, mais aussi de la détermination, du dévouement et de la discipline », a-t-il souligné, appelant le monde à faire preuve des mêmes qualités pour « triompher de la pandémie ».

Plusieurs fois invité à assister à la grand-messe olympique, le Dr Tedros a pour la première fois fait le déplacement pour porter un « message », estimant que « plus que tout autre événement, les JO attirent l’attention de tous les peuples du monde ».

« La pandémie prendra fin lorsque le monde choisira d’y mettre fin. Tout ceci est entre nos mains », a-t-il lancé, appelant à accélérer l’administration de vaccins et surtout à partager plus équitablement les doses entre pays.

Concernant l’organisation même de ces Jeux en pleine pandémie, à laquelle l’OMS a contribué par ses conseils, il a rappelé que « le risque zéro n’existe pas », comme l’illustrent les 71 cas positifs identifiés depuis début juillet parmi les personnes liées aux JO.

« Vous avez fait de votre mieux », a-t-il déclaré au CIO, jugeant que « la marque du succès » n’était pas l’absence de cas, mais l’assurance que tous les cas soient « identifiés, isolés, tracés et pris en charge », pour que « la transmission ultérieure soit interrompue ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @EPA

    Par Philippe Vande Weyer, envoyé spécial à Tokyo

    Jeux olympiques

    Karsten Warholm, un 400 m haies d’une autre planète aux JO

  • @AFP

    Par Eric Clovio, envoyé spécial

    Jeux olympiques

    Les Cats doivent s’affranchir de leur «Emma-dépendance» aux JO

  • @News

    Par Philippe Vande Weyer, envoyé spécial à Tokyo

    Jeux olympiques

    Roger Lespagnard, l’œil de beaucoup

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous