Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2020: un cavalier écarté après un contrôle positif à la cocaïne

Les épreuves de saut d’obstacles des JO doivent débuter début août.

Temps de lecture: 1 min

Un cavalier australien a été interdit de participation aux Jeux olympiques de Tokyo, après avoir été contrôlé positif à la cocaïne, a annoncé mercredi la Fédération australienne d’équitation.

Jamie Kermond, 36 ans, a été suspendu par la Fédération après un test positif à la cocaïne effectué en juin, a fait savoir la Fédération dans un communiqué.

« M. Kermond est interdit de participation à tout événement relevant des normes de l’Agence mondiale antidopage (AMA), y compris les Jeux olympiques de Tokyo 2020, tant que sa suspension provisoire est en vigueur », explique la Fédération.

Le cavalier, qui a la possibilité de faire analyser son échantillon B, avait remporté les championnats nationaux australiens en 2016 et participe régulièrement à des compétitions en Europe.

Selon les médias australiens, Kermond ne s’est pas envolé mardi pour Tokyo avec le reste de l’équipe d’équitation. Il devait prendre part à ses premiers Jeux avec son cheval Yandoo Oaks Constellation.

Cette suspension prive théoriquement l’équipe de saut d’obstacles d’un de ses trois membres. Le Comité olympique australien a déclaré que les responsables de la sélection se réuniraient dans la journée pour étudier un éventuel remplacement.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Mignon Jean, mercredi 21 juillet 2021, 9:50

    C'est le cavalier qui est écarté ou ....le cheval ?

  • Posté par DENAUW JEAN-LUC, mercredi 21 juillet 2021, 9:45

    Rayé à vie de toutes compétitions sportives. (Amateur et pro) Si le cavalier prend des saloperies consciemment, peut-être que l’animal pourrait aussi se voir injecter sa dose de produits, malheureusement pour lui, on ne lui demandera pas son avis.

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb