Accueil Belgique Politique

Bart De Wever: «Je mourrais plus heureux en tant que Néerlandais du Sud qu’en tant que Belge»

Le président de la N-VA, Bart De Wever, a tenu des propos polémiques ce mardi, à la veille de la Fête nationale du 21 juillet.

Temps de lecture: 2 min

Ce mardi, veille de Fête nationale belge, Bart De Wever était invité dans l’émission Trends Talk sur Kanaal Z. L’occasion pour le président de la N-VA de rappeler que son parti politique est en faveur de l’indépendance de la Flandre.

Bart De Wever a, lors de cette émission, évoqué une réunification de la Flandre avec les Pays-Bas : « En 1993, j’étais déjà co-organisateur d’une conférence étudiante du Grand Pays-Bas. Je n’ai jamais abandonné ce rêve : que tous les néerlandophones vivent un jour à nouveau ensemble (…) Les ports d’Anvers et de Rotterdam pourraient fusionner pour devenir la porte d’entrée de l’économie de l’Europe du Nord-Ouest. Cela ressemble à une histoire fantastique ».

Le nationaliste flamand et bourgmestre d’Anvers a continué dans le même registre. « Le fédéralisme était impensable en Belgique dans les années 60, c’était la réalité dans les années 70. Le confédéralisme est difficile à imaginer en Wallonie aujourd’hui, je pense que ce sera la réalité de demain. Si je pouvais mourir en tant que Néerlandais du Sud, je mourrais plus heureux qu’en tant que Belge », a-t-il déclaré.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

96 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, dimanche 25 juillet 2021, 21:04

    Mais Bartje... du nord ou du sud beaucoup seraient heureux également...

  • Posté par Guiot Philippe, samedi 24 juillet 2021, 6:55

    bartje, tu viens de cracher au visage de tous les flamands partis aider les sinistrés wallons des inondations et pas seulement les pompiers d'Oudenaarde, de Gent,.... ou même, horreur, d'Antwerpen et tous les simples citoyens solidaires qui en ont plus que toi (de jugeote, de civisme et dans le pantalon.....) Pôv type !

  • Posté par Guiot Philippe, samedi 24 juillet 2021, 6:40

    Il devient amuseur publique notre bdw ! Le voilà devenu doux rêveur. S'ils savaient en quelle estime les néerlandais considèrent les flamands, leur reprochant leur esprit de clocher et leur instinct grégaire, peu ouverts à la multiculturalité et un rien racistes (voir les scores de vb et nva)........

  • Posté par Simon Vleminckx, vendredi 23 juillet 2021, 15:08

    Quel dommage que les médias (autant néerlandophones que francophones) contribuent à la polarisation entre les communautés en se concentrant seulement sur cette phrase qu'il a pu dire, durant la dernière minute d'une interview de 30 minutes, après une question très spécifique du présentateur concernant son intérêt pour les relations de la Flandre avec les Pays-Bas. En lisant cet article, on pourrait penser que le message central de l'interview était le fantasme de De Wever pour un rattachement de la Flandre aux Pays-Bas, et passant par une sécession de la Wallonie. Evidemment que De Wever n'a jamais caché le fait qu'il ne croit pas à la Belgique, mais cette manière de rapporter ses propos et de sélectionner seulement les parties de l'entretien qui pourront mener à un titre sensationaliste et plus de clics, ça n'apporte rien et ça ne fait que jeter de l'huile sur le feu. Le Soir ferait mieux de sous-titrer l'entretien et offrir la vidéo en entier à ses lecteurs afin qu'ils puissent se faire leur propre avis.

  • Posté par Lambert Guy, jeudi 22 juillet 2021, 21:13

    Sacré Bart. Pour avancer des grosses bêtises, toujours à l'avant-garde.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Ypres: l’extrême droite privée de «Frontnacht» après des semaines d’hésitation

Le conseil communal d’Ypres a tranché : le festival de musique Frontnacht, présenté comme simplement « identitaire » par ses organisateurs, ne pourra pas avoir lieu en marge de l’IJzerwake, dissidence « ultra » du pèlerinage de l’Yser. Les liens entre plusieurs groupes invités et la mouvance néonazie sont désormais trop manifestes pour être ignorés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une