Accueil Société

Inondations: «Le coût des sinistres dépassera probablement 350 millions d’euros»

Il est tôt pour tirer un bilan chiffré des intempéries qui ont frappé durement la Wallonie. Mais Heidi Delobelle, patronne d’AG, premier assureur du pays, estime qu’il est probable que le mécanisme prévu en cas de catastrophe naturelle soit activé pour la première fois en Belgique : il impose l’intervention des pouvoirs publics au-delà de 350 millions d’euros de dégâts.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

AG assure une maison sur quatre. Pour sa CEO, Heidi Delobelle, les sinistres causés par les inondations et intempéries « exceptionnelles » de la semaine dernière atteindront, en nombre et en montant, du « jamais vu » en Belgique. Pas question pour autant de remettre en question le modèle de la couverture incendie « qui fonctionne, tout le monde sera indemnisé », ni de segmenter l’offre, « si l’on fait cela, on casse la solidarité des assurés ».

Les inondations qui ont ravagé la Wallonie, il s’agit d’un événement exceptionnel ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs